Cet article date de plus de 6 ans

René Grandjean, mécanicien de la Mercedes d'Hitler

Mai 1945. À 19 ans, René Grandjean est mécanicien à la 2e division blindée. C'est à cette période qu'on lui demande de réparer la Mercedes d'Adolf Hitler.
© France 3 Lorraine
René Grandjean, ancien Résistant, faisait partie de la 2e divison blindée, l'unité créée par le général Leclerc lui-même. En 1945, René est en Bavières. C'est là qu'on lui amène une voiture en panne. Une luxueuse limousine de plus de cinq mètres et équipée d'un blindage portant son poids à plus de quatre tonnes. Il s'agit de la voiture d'Adolf Hitler.

La Mercedes 770K est en effet le modèle privilégié des hauts gradés du régime nazi. Elle est confiée au Nancéien, un mécanicien hors-pair. En trois jours, il réussit à la remettre en état. La suite, c'est René Grandjean qui la raconte :

durée de la vidéo: 01 min 58
René Grandjean et la Mercedes d'Hitler
Aujourd'hui, l'un des derniers modèles est exposé au musée de l'automobile Henri-Malartre à Lyon.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
histoire automobile seconde guerre mondiale