Cet article date de plus de 5 ans

Pro A : la SIG, vainqueur de Chalon-sur-Saône, qualifiée pour les demi-finales

Le favori Strasbourg s'est qualifié pour les demi-finales de Pro A en battant Chalon-sur-Saône 78-65, et affrontera Le Mans, qui a dominé Villeurbanne 69-60 lors de l'autre match d'appui des quarts de finale mercredi.

Match SIG-Chalon-sur-Saône
Match SIG-Chalon-sur-Saône © France 3 Alsace
Les Strasbourgeois ont peiné à se défaire des Bourguignons, à l'image d'une série où ils ont remporté l'aller de justesse (65-62) avant de subir au retour (79-71). Contraints à une belle comme l'an dernier au même stade par la même équipe, les grands favoris pour le titre de champion de France (30 victoires pour 4 défaites en phase régulière) ont été une nouvelle fois mis en difficulté par les joueurs de Jean-Denys Choulet, qui ont mené la danse dans le premier quart-temps (16-22).

La SIG est revenue au score en remportant nettement le deuxième (22-13), ce qui lui a permis de virer en tête à la pause (38-35) avant de prendre progressivement le large après le retour des vestiaires (+7 à la fin du 3e quart-temps, +13 au final). 

durée de la vidéo: 01 min 45
Le match SIG-Chalon-sur-Saône


Comme d'habitude, les Alsaciens ont fait parler leur collectif avec 21 passes décisives - contre 8 pour l'Elan - et cinq scoreurs entre 13 et 11 points: Campbell (13), Diot, Lacombe (12), Traoré et Toupane (11). Chalon-sur-Saône a craqué en raison d'une grande maladresse (7%!) au-delà du cercle (1/14), la palme revenant à Gradit avec un catastrophique 0/7.

Le Mans en demi-finale

La SIG affrontera en demi-finale Le Mans, 4e de la saison régulière et qui s'est débarrassé à domicile de l'Asvel grâce à une grande performance défensive dans les deux premiers quarts-temps : le club de Tony Parker a atteint la pause avec 19 maigres points au compteur ! Alors crédité d'une avance de quinze points, Le Mans s'est ensuite progressivement relâché, permettant aux Lyonnais de revenir à 7 points à trois minutes de la fin.

Mais un trois points rentrant de Beaubois, pourtant décevant globalement (10 points, 33% à deux points), a alors mis fin aux espoirs villeurbannais.
Les hommes d'Erman Kunter, qui peuvent surtout remercier Ewing (21 points, 4/7 à 3 points) et les rebonds de Yarou (11 dont 8 défensifs), devront peut-être se passer de leur autre star Kahudi, blessé et ménagé (11 minutes de jeu), face à l'ogre strasbourgeois en demi-finale.

L'autre affiche opposera Nancy à Limoges. Les séries seront disputées au meilleur des cinq matches à partir de samedi.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
basket-ball sport sig strasbourg