ACAL. Une offre universitaire pluridisciplinaire Régionale

Publié le Mis à jour le
Écrit par LG avec Nicole Fachet

Strasbourg, Nancy, Reims, Metz, Troyes, Mulhouse, ces grandes villes possèdent toutes un pôle d'enseignement supérieur. Leurs tailles et leurs renommées sont diverses. Est-ce une concurrence ou faut-il entreprendre un partenariat ?

Dans la nouvelle grande région Alsace Champagne-Ardenne Lorraine, l’offre universitaire a explosé. Désormais, plusieurs universités existent, de taille et de renommées diverses.



Les 3 grandes universités des anciennes régions sont pluridisciplinaires. Des Sciences Humaines à la médecine, l’étudiant a le choix. Il peut trouver près de chez lui des cursus universitaires répondant à ses demandes. Beaucoup d’étudiants choisissent la proximité. Mais toutes ces formations universitaires ne sont pas équivalentes. L’Université de Strasbourg, est la première des universités françaises de province.

Vient ensuite l’Université de Lorraine qui, depuis 2012, regroupe les universités de Nancy et de Metz. Elle n’a pas réussi à obtenir ce label d’excellence mais elle vient de se voir attribuer le label I-Site. Ce qui la place en bonne place au niveau national. Et même 1ère dans certaines filières.



Face à ces 2 mastodontes, l’Université de Reims Champagne-Ardenne, engluée dans les difficultés financières n'a obtenu aucun label. Elle aura sans doute du mal à continuer d’exister en l’Etat. Son avenir passera nécessairement par des partenariats. C’est ce que prône l’actuel président qui remettra son siège en jeu à la mi-mars.



Partenariats, rationalisation, suppression de certaines filières, la fac de médecine de Reims serait sur la sellette. Son avenir se joue sur l’avenir du CHU. Si le Centre Hospitalier perd sa partie recherche, Reims pourrait devenir un collège universitaire.



Reste que la région est immense. Il faut bien répondre également aux étudiants qui ne veulent pas ou ne peuvent pas s’éloigner de leur lieu d’origine.



A Mulhouse et Colmar, l’Université de Haute-Alsace propose des formations plus professionnalisantes en favorisant l’apprentissage dans les pays transfrontaliers. A Metz, l’université a préservé des cursus universitaires.



Voir notre reportage diffusé dans le JT 12/13 de ce lundi 8 février 2016

durée de la vidéo: 02 min 58
Strasbourg, Nancy, Reims, Metz, Troyes, Mulhouse, ces grandes villes possèdent toutes un pôle d'enseignement supérieur. Leurs tailles et leurs renommées sont diverses. Est-ce une concurrence ou faut-il entreprendre un partenariat ? ©France 3 Champagne-Ardenne

 

Université ACAL 2015
  • Université de Lorraine : 55.000 étudiants
  • Université de Strasbourg : 47.000 étudiants
  • Université de Haute-Alsace : 7.700 étudiants
  • Université de Reims Champagne-Ardenne : 27.000 étudiants
  • UTT de Troyes : 2.600 étudiants
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité