Alsace : les randonnées branchées dans les Vosges

Avec l'arrivée des beaux jours, il règne dans le massif vosgien une ambiance électrique.
Gyropodes et motos électriques ont fait leur apparition sur les sentiers et chemins carrossables alsaciens il y a trois ans environ. Une nouvelle façon de se promener en forêt. Vite et sans effort.

Par Cécile Poure

Joel Mathery s'est lancé dans le tourisme branché l'année dernière.
Grand amoureux de sa région et passionné de motos .... il a tout simplement choisi de ne pas choisir.
 
Son idée : faire découvrir le patrimoine alsacien à dos de motos. De motos électriques.


20 kms en 3 heures

Il dispose d'un parc d'une dizaine de motos électriques made in France s'il vous plaît.

Des engins silencieux, relativement respectueux de l'environnement, faciles d'utilisation ( pas de vitesse à passer, pas d'embrayage non plus ) et surtout rapides.

Ainsi, il propose trois circuits différents, d'une vingtaine de kilomètres chacun autour du château du Haut-Koenigsbourg.
A découvrir en 3 heures seulement.
Pour votre information, un marcheur aguerri mettra la journée pour parcourir cette distance.

Il s'agit là d'avantage de faire découvir les beautés du massif vosgien que de faire de sport mécanique.
L'allure est soutenue mais pas folle.



Tout l'interêt de ces randonnées du 3e type étant de s'arrêter à chaque panorama, à chaque particularité.
Et pour baliser ces parcours, Joel a pu compter sur le Club Vosgien, véritable mine d'informations et d'anecdotes.
Main dans la main, ils ont déterminé pas à pas les parcours et les arrêts obligatoires pour donner du relief et un sens à ses balades.
 

Une affaire qui roule


Globules verts propose ces randonnées chaque samedi des vacances.
Le mois de Juillet est déjà complet.

Pourtant, le droit à la paresse n'est pas donné à tout le monde.
Comptez 150 euros par personne et par rando.



Même tarif à peu de chose près pour une balade à gyropode.
Ces engins bien connus des citadins qui désormais existent en version tout terrain.
Là c'est encore plus simple. Pas besoin de permis, juste un bon sens de l'équilibre.


Une question d'équilibre


Jacky Drouin lui a choisi un autre chemin. Celui du Val d'argent.
Et un autre moyen de locomotion : le gyropode ou Segway.

Lui n'a pas fait appel au Club Vosgien, il connaît son petit coin de Massis sur le bout des doigts ou plus exactement sur le bout des orteils.


Jacky Drouin lui n'a pas eu besoin de faire appel au Club Vosgien.

Il connait son petit coin de Massif sur le bout des doigts. Ou plus exactement sur le bout des orteils.
Qui plus est, la législation est magnanime avec les "gyropodistes". Ils sont considéres comme .... de simples piétons.
Du coup, pas besoin d'autorisations, de permis en tous genres.
Il suffit de repérer les chemins carrossables.
Qui ne manquent pas dans le massif.

Là encore la démarche est ludique ET instructive.
Jacky propose des balades de 2 ou 3h. Au delà c'est la panne électrique.
Avec là aussi un objectif : découvir, sans aucun effort ( juste quelques frayeurs au début ) les trésors du Val d'Argent. 


Plus d'explications dans notre dossier.
 

Randonnées électriques dans les Vosges

 

 
 
 
 

Sur le même sujet

Les + Lus