Pour les “agités du local” et les adeptes des achats solidaires, il y a le Marché off de Strasbourg

Au Marché off, les chalets sont remplacés par des containers du port du Rhin. Ils accueillent des créateurs locaux, des jouets et livres d'occasion ou des objets recyclés. / © J.Jung/France 3 Alsace
Au Marché off, les chalets sont remplacés par des containers du port du Rhin. Ils accueillent des créateurs locaux, des jouets et livres d'occasion ou des objets recyclés. / © J.Jung/France 3 Alsace

Ici, on ne vous souhaitera pas un joyeux Noël mais un joyeux Lëon. Ici, les prix ne sont pas fixés pour faire de gros bénéfices. Ici, la priorité est donnée aux personnes. Ici, nous sommes au Marché off de Strasbourg. Un marché de Noël alternatif qui fête ses quatre ans. 

Par Judith Jung

Situé en dehors des quartiers purement touristiques, on accède à la place Grimmeissen et à son Marché off en suivant les traces des rennes, marquées au sol. Containers en guise de chalets, bulle transparente chauffée, tables et chaises pour la convivialité, produits locaux et souvent bio, le ton est donné : ici on ne fait pas les choses comme ailleurs.
La place Grimmeissen se situe derrière la Grand 'Rue de Strasbourg - Jusqu'au 24 décembre elle accueille une vingtaine d'associations et d'entreprises actives dans l'économie sociale et solidaire / © J.Jung/France 3 Alsace
La place Grimmeissen se situe derrière la Grand 'Rue de Strasbourg - Jusqu'au 24 décembre elle accueille une vingtaine d'associations et d'entreprises actives dans l'économie sociale et solidaire / © J.Jung/France 3 Alsace
Dans les containers du Port autonome de Strasbourg, des cadeaux alternatifs pour une consommation plus respectueuse et solidaire. Là, des reproductions d'objets en matières recyclées conçues par les personnes du chantier d'insertion de l'association Libre objet. Quelques pas plus loin, des peluches par dizaines et des jouets par centaines. Pour l'association Carijou il était évident d'être là à nouveau cette année : "nous revalorisons, réparons les jouets pour une consommation plus responsable. (...) Notre démarche est basée sur l'humain et non sur le profit" nous glisse Graziella, la vendeuse. 
 
Si le scepticisme était de mise, il y a quatre ans, lors du premier Marché off, il fait aujourd'hui partie intégrante des marchés de Noël de Strasbourg. Pour les organisateurs, il est utile de proposer une alternative à la consommation à outrance pour attirer d'autres touristes soucieux de l'économie durable et "permettre aux Strasbourgeois de retrouver le chemin des marchés de Noël". 

Ici c'est mieux que chez Amazon - Serge Hygen, bénévole chez Emmaüs Mundolsheim

Assis dans son fauteuil qui, comme tout le mobilier, a été refait par les compagnons d'Emmaüs Mundolsheim et par certains détenus du centre de détention d'Oermingen, Serge Hygen, bénévole, nous dit que tous les meubles présents sous sa bulle chauffée sont à vendre. Les 900 livres d'occasion qui remplissent la bibliothèque, aussi. Un lieu qui accueille aussi jusqu'au 24 décembre plus de cent manifestations : des concerts, des ateliers au prix libre de céramiques et de fabrication de cadeaux, des conférences et un festival "Paye ton Noël"
 

Un marché off qui fait réfléchir à notre mode de consommation et qui séduit d'autres villes comme Metz, par exemple, qui est en pleine réflexion sur le sujet. 

Au fait, c'est quoi l'économie sociale et solidaire ?

L'économie sociale et solidaire (ESS) donne la priorité aux personnes et non au profit avec un fonctionnement collectif. Les usagers et salariés des coopératives ou associations engagées sont impliqués dans les décisions : une personne = une voix. Les actions menées privilégient toujours le lien social, le développement local et durable et les bénéficent sont en partie redistribués entre les salariés et les sociétaires.

Sur le même sujet

Les + Lus