Des jardins extraordinaires à découvrir jusqu'au 4 juin en Alsace

Dans le Bas-Rhin et dans le Haut-Rhin, il faudra faire des choix ! Plus de cent jardins y ouvrent leurs portes au public ce week-end. L'occasion de se plonger dans un coin de nature plus ou moins grand.

Qu'ils soient ouverts exceptionnellement ou systématiquement, plus de cent jardins vous attendent ce samedi 3 et dimanche 4 juin en Alsace. 53 coins de nature de toutes tailles, dans le Bas-Rhin et soixante dans le Haut-Rhin.

Depuis 20 ans, ces Rendez-vous aux jardins sont devenus l'occasion de découvrir des endroits exceptionnels, secrets, poétiques ou innovants. Tous sont le fruit de longues heures de travail d'un ou plusieurs jardiniers. Dans certains l'entrée est gratuite, dans d'autres non, mais ces visites vous permettront d'échanger avec des jardiniers amateurs et experts.

Vous verrez des jardins sophistiqués, tirés au cordeau, d'autres plus sauvages, où les herbes folles ont droit au chapitre et où les papillons folâtrent avec les libellules au-dessus de bassins aux nymphéas. Pour vous aider à vous décider, le ministère de la culture propose une carte avec le descriptif des jardins participants.

Parmi ces jardins, dont certains sont en plus classés remarquables, vous irez peut-être au Jardin de l'Escalier à Brumath. La propriétaire et conceptrice du jardin a longtemps réfléchi pour réussir à réunir plusieurs passions, la peinture, l'art du jardinage et la culture japonaise. Outre sa table et ses chambres d'hôtes, Michèle Schneider organise pendant toute la belle saison, une ou deux expositions par mois. C'est le photographe et musicien Kami Helder qui inaugure la série estivale. Comme de nombreux jardiniers, il veut proposer un moment de calme et de sérénité aux visiteurs.

Alors, que vous choisissiez une valeur sûre comme la Roseraie de Saverne ou le Parc de Schoppenwihr, ou un lieu moins connu comme le Jardin de la Grotte Saint-Vit, qui voit passer les pèlerins depuis le 14è siècle, le Coin vert de Stéphane (un jardin potager) à Ingwiller ou que vous préfériez le Jardin des poètes à la Petite-Pierre, un jardin de sculptures contemporaines sur de l'eau à Wattwiller ou le Paradis de la nature à Ligsdorf dans le Sundgau, n'hésitez pas, osez pousser le portillon. Les propriétaires vous attendent et saurons vous faire rêver.

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Grand Est
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité