Football : Jonathan Clauss en Équipe de France ? Sur Twitter, les supporters poussent

Publié le Mis à jour le
Écrit par Flavien Gagnepain
Jonathan Clauss n'a jamais porté le maillot des Bleus, que ce soit chez les A ou en équipe de jeunes.
Jonathan Clauss n'a jamais porté le maillot des Bleus, que ce soit chez les A ou en équipe de jeunes. © FRANCOIS LO PRESTI / AFP

Depuis plusieurs mois, l'Alsacien Jonathan Clauss, qui joue au Racing Club de Lens, ravit les supporters des Sang et Or. Alors qu'il approche de la trentaine, il pourrait bien se voir ouvrir les portes de l'Équipe de France. Plusieurs supporters lensois militent dans ce sens sur Twitter.

À 29 ans, l'Alsacien Jonathan Clauss est au sommet de sa carrière. Révélé sur le tard, il ravit depuis plus d'un an le Racing Club de Lens, où il occupe le poste de milieu droit, dans un système à trois défenseurs.

Présent l'an dernier dans l'équipe-type de la saison de Ligue 1 lors des trophées UNFP, le joueur fait forte impression depuis son arrivée à Lens à l'été 2020. Le système de jeu des Sang et Or, surprenants 4e de Ligue 1, lui permet d'occuper le poste de piston droit, dans lequel il couvre une grande partie du couloir droit. Un poste très exigeant, où une qualité de centre, une grande pointe de vitesse, et une bonne projection vers l'avant sont demandées.

Des qualités que Jonathan Clauss possède. Auteur l'an dernier de sept passes décisives, il en a déjà délivré quatre cette année. Longtemps relégué au monde amateur ou semi-pro, l'Alsacien impressionne depuis plusieurs mois.

Bientôt ses premiers pas en Équipe de France ? 

Au point de voir son nom évoqué en Équipe de France avant deux matches de qualifications pour la Coupe du Monde 2022 (contre le Kazakhstan le 13 novembre et la Finlande le 16 novembre). En effet, Didier Deschamps utilise depuis plusieurs matches un système avec une défense à trois, comme celui utilisé à Lens et dans lequel Jonathan Clauss excelle, comme ici contre Lyon le 30 octobre :

Au poste de piston droit, le sélectionneur des Bleus aligne d'ordinaire Benjamin Pavard ou Léo Dubois. Deux joueurs au profil plus défensif que Jonathan Clauss, et qui par conséquent sont moins à l'aise dans le nouveau système de jeu, ce qui fait de la position de latéral droit le talon d'Achille de l'équipe nationale.

Les Lensois le veulent chez les Bleus

Grâce à sa forme étincelante, à ses progrès de jour en jour et au 3-5-2 utilisé par l'Équipe de France, il est tout naturel d'après plusieurs supporters du RC Lens que Jonathan Clauss soit appelé chez les Bleus. À tel point que le hashtag #ClaussenEDF est apparu sur les réseaux sociaux.

 "Au départ, ce # avait été créé en avril dernier pour mettre en avant les performances de Jonathan Clauss à Lens. À l'époque, on savait que le voir en équipe de France, en ayant joué moins d'un an en Ligue 1 était presque impossible. Mais au fil des matchs, Clauss a continué à améliorer ses axes de progression", explique un twittos lensois. "Je me dis que voir Clauss en équipe de France ne serait pas immérité et qu'il pourrait même apporter un plus à cette équipe."

Selon Neycklyz, un autre fan du Racing Club de Lens présent sur Twitter, les qualités sportives et les humaines sont aussi importantes : "En plus de l'aspect sportif, on remarque évidemment son caractère en dehors du terrain, en interview comme dans les vidéos filmées à l'entraînement et dans les vestiaires. On sait que le collectif est un point fondamental aux yeux de Didier Deschamps. Et selon moi Clauss est une bonne personne, joviale et sociable, avant d'être un excellent joueur."

Ce serait une nouvelle arme offensive pour Deschamps. Quand on sait la qualité de nos attaquants, ils pourraient recevoir d'excellents centres avec Clauss !

Denis

Supporter du RC Lens

Denis, qui supporte le RCL depuis l'Alsace, voit en Jonathan Clauss la pièce manquante du puzzle de l'Équipe de France : "Il mérite complètement d'être appelé, il a toutes les caractéristiques du bon piston droit. Ce serait une nouvelle arme offensive pour Deschamps. Quand on sait la qualité de nos attaquants, ils pourraient recevoir d'excellents centres avec Clauss ! En plus, nous sommes déjà presque qualifiés pour la Coupe du Monde, c'est le moment de faire des essais."

Malgré ses qualités qui éclatent au grand jour, Jonathan Clauss n'est pas pour autant certain de rejoindre le prochain rassemblement des Bleus. En effet, son manque d'expérience au plus haut niveau (lui qui ne joue en Ligue 1 que depuis deux saisons), et son âge (29 ans) peuvent jouer en sa défaveur.

Des arguments que Denis, actif sur Twitter sous le nom de @supplensois ne comprend pas : "Au Racing, il joue déjà avec de nombreux internationaux. Je pense à Fofana, Ganago ou Medina. Donc il a totalement le niveau d'un international." Pour Neycklyz, ce n'est pas une question d'âge : "Quand on voit l'endurance dont il fait preuve malgré les sprints qu'il cumule et les kilomètres parcourus à chaque match, l'âge est selon moi un indicateur totalement négligeable."


Un maillot des Bleus à son nom offert

Interrogé sur la question le 26 octobre dans l'émission "Rothen s'enflamme" sur RMC, le principal intéressé se veut prudent : "Je ne me prends pas la tête par rapport à ça. C'est une phrase bateau, mais je me concentre sur Lens, je sens que je progresse ici. Je ne pense pas avoir fini de progresser encore. C'est beau à entendre de plus en plus souvent et par de plus en plus de monde aussi. Mais voilà, je ne fais pas une fixette dessus, je suis heureux d'être là."

En attendant sa possible convocation, le Strasbourgeois s'est vu offrir un maillot des Bleus floqué à son nom après la victoire de Lens face à Metz (4-1) le 24 octobre, un match dans lequel il a délivré une passe décisive :

Didier Deschamps osera-t-il sélectionner un joueur qui n'a jamais évolué dans les équipes de jeunes des Bleus ? La question est difficile, d'autant plus que la concurrence au poste de latéral droit est rude. En plus de Benjamin Pavard et Léo Dubois, régulièrement appelés, le joueur de Leipzig Nordi Mukiele a été convoqué pour la première fois en septembre. Mais Didier Deschamps a récemment prouvé qu'il savait apporter du sang neuf, en appelant Théo Hernandez au poste de piston gauche pour la Ligue des Nations. La liste sera annoncée le 4 novembre à 14 h.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.