Haut-Rhin : le village de Buhl à la recherche des voleurs de la tour Eiffel

Dans le weekend du 13 novembre, la tour Eiffel de la place du marché de Buhl a quitté son socle. Qui est à l'origine de ce vol ? Sur place, les habitants se disent "sidérés", selon le maire de la commune.

Depuis le 13 novembre 2021, la place du marché de Buhl, dans le Haut-Rhin, est orpheline de sa tour Eiffel. Vraisemblablement volée, l'installation a été dévissée et ses fils électriques ont été coupés. Le signalement a été fait par un habitant qui promenait son chien, qui a remarqué l'absence des illuminations de la tour.

En 2003, la réplique avait été inaugurée en hommage à Maurice Koechlin, enfant du village et concepteur de la structure du monument original, haut de 300 mètres. Cette réplique trônait en face de l'école élémentaire du village, qui porte elle aussi le nom de Maurice Koechlin.

"Il n'y a eu aucune dégradation, c'est du travail propre et bien fait", a réagi le maire de la commune Yves Coquelle. Il se dit surpris que personne n'ait vu les malfaiteurs dérober la tour : "Pourtant, elle est située au milieu du village et l'endroit est éclairé la nuit. Et vu la taille de l'objet, ils n'ont pas pu le mettre dans une voiture..."

La mairie a déposé plainte

L'édile cherche à comprendre les raisons qui ont poussé les voleurs à dérober l'œuvre, conçue par Sébastien et Pascal Flory, deux frères buhlois : "Peut-être qu'il y a un lien avec le film 'Eiffel' qui est sorti récemment..."

En attendant de trouver des réponses, une plainte a été déposée à la gendarmerie : "Nous n'avons pas beaucoup d'espoir, et pour l'instant aucune piste", se résigne Hyacinthe Franck, adjointe au maire en charge de la communication. 

À l'endroit où se trouvait la tour, seul reste le socle rendant hommage à Maurice Koechlin. Aucune caméra de surveillance n'a pu capter le délit : "Nous comptions en installer l'année prochaine", regrette Yves Coquelle.

L'élu se dit également "déçu" pour les élèves de l'école élémentaire : "Les enfants étaient très attachés à la tour, et à son histoire. Ils la voyaient tous les jours en allant à l'école, et avaient des projets en tête autour de Maurice Koechlin. Et tout d'un coup, la tour n'est plus là. Ça fait mal aux enfants, et aux parents."

Yves Coquelle a néanmoins pu compter sur les nombreux soutiens des habitants du village. Le post Facebook de la commune qui relate les faits a déjà été vu plus de 45.000 fois, et plusieurs buhlois ont déjà proposé une souscription pour recréer une tour.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers insolite