Haut-Rhin : pourquoi le prince Albert de Monaco s'est rendu à Ferrette

Publié le Mis à jour le
Écrit par Vincent Lemiesle .

Le prince Albert II de Monaco était à Ferrette, dans le Haut-Rhin, ce mercredi 20 octobre pour inaugurer le nouvel espace muséal Re-Naissance installé au rez-de-chaussée de la mairie. Il en a profité pour visiter l'église romane de Feldbach, une petite commune voisine.

Corinne Rabault, la maire de Ferrette, commune du Sundgau dans le Haut-Rhin, a reçu son altesse sérénissime le prince Albert II de Monaco, ce mercredi 20 octobre. Un évènement exceptionnel mais pas inédit puisqu'il était déjà venu dans la Cité des comtes en 2006, 

"Recevoir un prince, c'est recevoir un chef d'Etat. Cela demande une préparation qui n'est pas habituelle pour le rôle de maire d'une petite commune. Il était déjà venu, il est content de revenir", a déclaré Corinne Rabault au micro de France 3 Alsace.

Il faut rappeler que Albert II, 14e et actuel prince souverain de Monaco, porte aussi le titre, entre autres, de comte de Ferrette. Le lien indéfectible entre Ferrette et Monaco débute en 1777 lorsque le prince Honoré IV de Monaco épouse Louise d'Aumont, héritière de Mazarin et propriétaire du domaine de Ferrette.

Le prince Albert de Monaco a inauguré le tout nouvel espace muséal Re-Naissance installé au rez-de-chaussée de l'hôtel de ville.

"Cet espace muséal lui plaît, il l'a financé partiellement, il a eu envie de voir ce que ça donnait. Cet espace est grand atout pour Ferrette, il en est bien conscient. Sa présence va amener un peu de publicité autour de Ferrette et de cet espace", se réjouit la maire de Ferrette.

Son périple s'est poursuivi à Feldbach, une commune voisine de Ferrette, où il a visité l'église romane datant du XIIe siècle et dont il va financer des travaux de restauration à hauteur de 5.000 euros.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité