Haut-Rhin : une rave party interrompue par la gendarmerie et la police allemande

Publié le
Écrit par Vincent Lemiesle .

Les gendarmes du Haut-Rhin et la police allemande ont mis fin à une rave party dimanche matin 2 octobre, sur la commune de Fessenheim.

La gendarmerie du Haut-Rhin, aidée par la police allemande, a mis fin à une rave party dimanche matin sur la commune de Fessenheim. Les fêtards se sont installés dans la nuit de samedi à dimanche sur l'Ile du Rhin, à proximité de la frontière allemande. 

La musique a duré toute la nuit. C'est un riverain qui a alerté les gendarmes au petit matin. "La grande majorité des participants étant des ressortissants allemands, ils ont été contrôlés et évacués au cours d'une opération conjointe de la gendarmerie du Haut-Rhin et de la Polizei", précise un communiqué publié sur la page Facebook de la gendarmerie du Haut-Rhin.

Le matériel de sonorisation, dont l'utilisation était interdite par arrêté préfectoral, a été saisi.

Les personnes contrôlées, en état de conduire, ont été autorisées à repartir et seront recontactée pour être verbalisées. 

Depuis plusieurs semaines, les Préfectures du Bas-Rhin et du Haut-Rhin publient chaque week-end un arrêté d'interdiction de manifestations type rave-party  "compte tenu des risques de troubles à l’ordre public et à la tranquillité publique".

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité