Pourquoi les sirènes ont-elles retenti dans toute l'Allemagne jeudi 8 décembre ?

Publié le Mis à jour le
Écrit par Florence Grandon .

Un exercice d'alerte a eu lieu dans toute l'Allemagne jeudi 8 décembre à 11h. Les sirènes ont été actionnées, des messages radio diffusés, des sms envoyés aux téléphones portables présents sur le sol allemand. Explications.

Les sirènes ont toutes été déclenchées en Allemagne à 11h jeudi 8 décembre 2022, à l'occasion du deuxième jour d'alerte national décrété sur tout le territoire. Il permet de tester les différents niveaux d'alarme : les sirènes des villes, mais aussi des messages radio et télévisés, ainsi que des SMS envoyés par les opérateurs à tous les portables présents autour des antennes relais situées en Allemagne.

Il s'agit de vérifier que les messages des autorités arrivent aux citoyens en cas de catastrophe naturelle ou d'attentat terroriste, notamment. C'est la première fois que le système de diffusion cellulaire (cell broadcast) est testé en Allemagne. Il permet d'alerter la population en quelques secondes en s'appuyant sur la technologie 4G (puis 5G à l'avenir).

À l'endroit du danger, le message est envoyé aux opérateurs, qui l'envoient aux antennes-relais du secteur concerné pour alerter toutes les personnes ayant un smartphone connecté et allumé. Il permet de dire aux citoyens de se confiner ou de s'éloigner de la zone de danger dans un laps de temps très court.

C'est après les inondations gigantesques de la vallée de l'Ahr, à 30 km au Sud de Bonn, dans la nuit du 14 au 15 juillet 2021 que cette technologie a été choisie. 180 personnes avaient péri, et le système d'alerte avait été clairement insuffisant. Avant, l'Allemagne préférait les alertes via des applications.

Succès

Sur les réseaux sociaux, les usagers font le constat de réception des SMS ou non. 

Les policiers de Stuttgart ont disposé leurs portables en arbre de Noël pour l'occasion, tous n'ont pas reçu de messages.

Et un autre usager se dit "fier de son pays" après avoir entendu une sirène et reçu un sms :

Mais le gouvernement considère que si 50% des Allemands reçoivent une alerte, le système fonctionne et est un succès. Il faut en effet avoir un smartphone assez récent, mis à jour et allumé. Sinon les citoyens ont encore la possibilité de télécharger les applications Katwarn ou Nina.

Volontariat

Comme souvent dans l'Allemagne fédérale, des initiatives locales sont aussi possibles. Ainsi, la participation des communes au Warntag (jour d'alerte) n'est pas obligatoire. La ville de Fribourg par exemple fait depuis quelques années retentir ses sirènes deux fois par an, en mars et en octobre. La population étant désormais sensibilisées à ces dates, la capitale de la Forêt Noire ne participe donc pas à la journée d'alerte.

La ville de Kehl, à côté de Strasbourg, n'est pas en mesure d'y participer parce qu'elle de dispose plus de sirène depuis de nombreuses années, comme beaucoup d'autres villes allemandes. Elle utilisera des véhicules avec des haut-parleurs pour circuler en ville et diffuser les messages d'alertes en cas de besoin, une solution privilégiée par beaucoup de communes.

Échec du premier jour d'alerte national 

Le premier exercice d'alerte de grande ampleur avait eu lieu en 2020 en Allemagne et avait été qualifié d'"échec" par le ministère de l'Intérieur fédéral. Beaucoup de citoyens avaient été surpris de n'entendre aucune sirène, car de nombreuses villes les ont progressivement démontées après la fin de la guerre froide. La Fédération des sourds allemands avait tweeté ironiquement "nous n'avons rien entendu". Et les SMS qui devaient prévenir tous les utilisateurs de smartphone étaient arrivés avec 30 minutes de retard

Certaines communes ont depuis prévu d'en réinstaller pour que tous leurs citoyens puissent les entendre. Pour corriger ces erreurs, un rendez-vous annuel devait avoir lieu. Reporté en 2021, il devait être organisé en septembre 2022, et c'est finalement la date du 8 décembre 2022 qui a été retenue.

En France

Depuis juin 2022, la technologie de diffusion cellulaire a été déployée sur tout le territoire. Elle a été couplée à une autre technologie, l'envoi de SMS géolocalisés. Les deux technologies pouvant être complémentaires, pour éviter le retard ou l'engorgement lors de l'envoi des SMS. Le dispositif s'appelle "FR-alert". Le SMS est accompagné d'une alerte sonore ainsi qu'une vibration, même si le téléphone est en mode silencieux.

Aucun test de l'envoi de SMS n'est prévu. En revanche, les sirènes sont testées chaque premier mercredi du mois à midi sur tout le territoire.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité