• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Sécurité routière : en Alsace, moins de morts sur les routes mais plus de seniors impliqués

La mortalité des seniors sur la route a augmenté en Alsace. / © Lionel Vadam. France 3 Alsace
La mortalité des seniors sur la route a augmenté en Alsace. / © Lionel Vadam. France 3 Alsace

Alors qu’en France le nombre d’accidents et de tués sur la route est en hausse depuis le début de l’année 2019, en Alsace les courbes de l’accidentalité sont à la baisse. Le point en quelques chiffres.

Par A.B.

Moins de morts et d’accidents sur les routes alsaciennes. Le bilan de ce premier semestre 2019 est encourageant pour la sécurité routière en Alsace. Depuis janvier, 750 accidents corporels ont été recensés contre 846 en 2018 (sur la même période de janvier à août) soit une baisse de 11%.


Qui sont les victimes ?

44 personnes ont perdu la vie en Alsace depuis janvier 2019. Une baisse de 6,52% par rapport à 2018 (janvier à août). Mais 2019 est marquée par une augmentation de la mortalité des seniors ( 65 ans). Sur les 44 personnes décédées depuis le début de l’année dans la région, 15 sont des seniors soit 34%.  Le mois de janvier a été particulièrement meurtrier avec cinq seniors morts dans le Bas-Rhin.

Si la situation s'améliore pour les motos et scooters avec un chiffre divisé par trois dans le Bas-Rhin et un seul accident dans le Haut-Rhin depuis le début de l'année, les cyclistes et piétons sont en revanche plus impliqués dans des accidents de la circulation. 15 piétons et cyclistes ont été tués depuis janvier en Alsace contre 11 en 2018.


Quels sont les facteurs principaux d’accidents ?

La vitesse, la consommation d'alcool et de stupéfiants ainsi que la fatigue et la somnolence  restent les trois facteurs d’accident les plus courants. 
 

Le passage au 80 km/h, une mesure efficace ?

Parmi les mesures prises par les pouvoirs publics, il a évidemment celle qui a fait couler beaucoup d'encre. La limitation de vitesse à 80km/h sur les routes bidirectionnelles sans séparateur central. La mesure est entrée en vigueur le 1e juillet 2018. En Alsace, les 80 km/h concernent 5.000 km de route, dont certaines portions sont réputées particulièrement accidentogènes. Pour le Bas-Rhin, l’abaissement de la vitesse maximale autorisée a marqué une inversion des tendances sur le nombre d’accidents et de victimes (augmentation constante depuis trois ans), dès sa mise en place au second semestre 2018.
 

Entre 2017 et 2018, le nombre d’accident sur les routes à 80 km/h a diminué de 10% passant de 60 accidents à 53.

Depuis l’annonce d’un possible assouplissement de la réglementation, le Conseil départemental du Bas-Rhin a déjà repéré 6 tronçons de routes qui pourraient repasser à 90 km/h... Dans le Haut-Rhin le conseil départemental décidera au mois d’octobre de repasser ou non à 90 km/h après consultation des élus (plutôt favorables au 80 km/h) et en étudiant l’accidentologie des routes.

Sur le même sujet

Écuroduc Vandoeuvre-lès-Nancy

Les + Lus