VIDEO. Alsace : à Elsenheim, un habitant transforme son paramoteur en traîneau du père Noël et vole dans le ciel

Publié le
Écrit par Paolo Philippe .

Luc Warth, qui dirige une école de paramoteur dans le Bas-Rhin, a décidé de transformer son paramoteur en traîneau du Père Noël. Jusqu'au 25, il va voler à travers les villages alsaciens pour entretenir la magie de Noël.

A la tombée de la nuit, un Père Noël va prendre les airs et voler à travers la campagne alsacienne, de Ostheim à Artzenheim. Cet homme, c'est Luc Warth. Un habitant d'Elsenheim, directeur d'une école de paramoteur et Père Noël sur ses jours de repos.

L'homme de 57 ans, passionné de vols, a décidé de transformer son paramoteur en traîneau du père Noël, parcourir les villages et entretenir la magie de Noël avec son chariot, son mât de quatre mètres et ses quatre rennes éclairés de guirlandes.

"C'est le rêve des enfants de voir le Père Noël, et c'est génial de garder son âme d'enfant", raconte Luc Warth, dont le premier vol est prévu vendredi 17 décembre vers 17 heures sur le terrain ULM d'Ostheim.

Un vol à 45 km/h à 150 mètres du sol

A 150 mètres du sol, et à une vitesse de 45 km/h, l'Alsacien fendra l'obscurité naissante avec son paramoteur lumineux et offrira du rêve aux enfants. Il distribuera même des "bonbons en vol" pour entretenir la magie des fêtes.

Les vols dureront une demi-heure dès la nuit tombée – la limite autorisée – et dureront jusqu'au 25, en fonction de la météo. "Ce soir (vendredi), il ne devrait pas y avoir de vent ni de brouillard", prévoit Luc Warth, qui a eu l'idée transformer son paramoteur en traîneau du Père Noël sur... Facebook.

"En 2020, j'avais vu une vidéo de Russes sur un groupe de passionnés de paramoteurs. C'était un petit truc gonflé. J'ai alors eu l'idée de faire quelque chose de plus réaliste, avec du grillage, du bois", raconte Luc Warth, qui avait déjà transformé son paramoteur l'an dernier. "Cette année, je suis passé d'un à quatre rennes", précise-t-il.

Et le directeur a vu plus grand : 20 heures de travail pour construire son traîneau, 30 mètres de guirlandes et quatre rennes "gros comme des moutons". Un investissement de 100 euros pour "donner envie aux gens de voler" et faire rêver petits et grands.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité