Basket : la rencontre des Flammes Carolo contre Roche-Vendée reportée, plusieurs cas de covid dans l’équipe ardennaise

Publié le
Écrit par Juliette Vincent-Seignet

Alors que l’équipe des Flammes Carolo s’apprêtait à jouer face à Roche-Vendée, ce samedi 8 janvier, plusieurs cas positifs au Covid-19 ont été détectés dans l’équipe ardennaise. Le coach Romuald Yernaux a également été contaminé.

Plusieurs cas positifs au Covid-19 ont été détectés dans l’effectif des Flammes Carolo. Le club n’a pas tardé à communiquer à ce sujet sur son site internet . “Les joueuses et membres du staff touchés ont été immédiatement placés à l’isolement afin d’éviter la propagation du virus”, précise le communiqué.

D’après nos informations, il y aurait douze cas positifs : quelques joueuses et une majorité au sein du staff sportif et administratif, dont le coach Romuald Yernaux.

Les joueuses sont toutes vaccinées et pourraient reprendre les entraînements dans cinq jours si elles sont négatives.

Le match contre la Roche Vendée devrait se jouer avant la fin du mois de janvier

Les joueuses des Flammes et l’ensemble des staffs administratifs et sportifs avaient effectué un test PCR à la reprise des entraînements ce lundi 3 janvier 2022. Avec plusieurs cas positifs dans l’équipe, la rencontre de Ligue féminine contre Roche-Vendée, qui devait se dérouler le samedi 8 janvier, est donc reportée à une date ultérieure.

Toutes les places achetées pour ce match resteront valables. Selon les instances fédérales, la rencontre devra se dérouler avant le dimanche 23 janvier 2022.

Mercredi 12 janvier, les filles de Romuald Yernaux devraient rencontrer en coupe d’Europe l’équipe turque féminine Çukurova BK à l’Arena de Charleville-Mézières. Les joueuses contaminées actuellement pourraient jouer si leur test s’avère négatif avant la rencontre.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité