Charleville-Mézières : impressionnant incendie place Ducale, arrêté de péril imminent dans le secteur

Le feu a pris derrière un immeuble sur la place Ducale à Charleville-Mézières / © Sébastien Valente, France 3 Champagne-Ardenne
Le feu a pris derrière un immeuble sur la place Ducale à Charleville-Mézières / © Sébastien Valente, France 3 Champagne-Ardenne

Un incendie s'est produit lundi 30 septembre à Charleville-Mézières. Le feu a pris près d'un immeuble historique de la place Ducale. Dans une boutique fermée depuis huit mois. Aucun blessé n'est à déplorer. 

Par M.M, D.S

Le feu a pris près vers 15h55 lundi 30 septembre 2019, dans un immeuble près de la place Ducale à Charleville-Mézières, rue de la République. Dans un magasin de commerces. Une soixantaine de pompiers a été mobilisée. Le secteur a été évacué. Les habitations attenantes et la toiture sont parties en fumée, le feu a été circonscrit en fin de journée. Mais l'intervention a duré plusieurs heures. Ce magasin était vide d'occupants à ce moment-là car fermé depuis 8 mois. C'est le gérant de la boutique d'en face qui a donné l'alerte. Le courant a été coupé dans le secteur. "On a vu de la fumée dans le magasin, on a touché la vitre, c'était très chaud et j'ai donné l'alerte", confie le gérant du magasin d'en face, par ailleurs président des vitrines de Charleville

Un périmètre de sécurité a été mis en place. Les boutiques aux alentours ont été évacuées, pour éviter le risque de propagation. Certaines oeuvres du musée de l'Ardenne auraient été également évacuées selon nos confrères de l'Ardennais, car le vent qui souffalit faisait craindre une propagation. L'incendie aurait démarré dans la boutique Moa, rue de la République, un commerce de bijoux et d'accessoires féminins. Selon les pompiers, le feu est parti du rez-de-chaussée et s'est ensuite propagé vers l'étage supérieur. 

Par chance, aucune personne n'a été blessée dans cet incendie d'ampleur. La préfecture de Charleville recommande aux habitants d'éviter le secteur pour ne pas gêner les interventions des pompiers en plein centre de la ville. Cet incendie intervient au lendemain du festival mondial des théâtres de marionnettes. 150.000 personnes et de nombreux artistes y ont participé, notamment sur la place Ducale, en une dizaine de jours. 
 
Les fumées liées à cet incendie étaient visibles de loin. Sur le réseau twitter, certains habitants ont posté des photos du centre-ville. 
 

Les habitants de l'immeuble sous le choc ce mardi 1er octobre


Ce mardi matin, le milieu de la rue de la République est devenu un véritable chantier après l'incendie spectaculaire d'hier. Des barrières gardent à bonne distance les passants curieux du quartier, et l'odeur de brûlé marque l'endroit.
La rue de la république, ce mardi 1er octobre, après l'incendie du magasin Moa, la veille / © Daniel Samulczyk, France3 Champagne-Ardenne
La rue de la république, ce mardi 1er octobre, après l'incendie du magasin Moa, la veille / © Daniel Samulczyk, France3 Champagne-Ardenne

Le directeur des bâtiments de la ville de Charleville-Mézières, Emmanuel Fleury, observe avec attention le niveau supérieur de l'immeuble sinistré pour faire une analyse des dégâts avec les secours. 
Le directeur des bâtiments de la ville de Charleville-Mézières fait le point de la situation avec les pompiers / © Daniel Samulczyk, France3 Champagne-Ardenne
Le directeur des bâtiments de la ville de Charleville-Mézières fait le point de la situation avec les pompiers / © Daniel Samulczyk, France3 Champagne-Ardenne

Là, aujourd'hui, on va lancer une procédure de péril imminent sur les immeubles les plus touchés, le rez de chaussée du magasin Okaïdi et Moa, ce qui veut dire que l'on va avoir un expert missionné par le tribunal administratif dans un délai assez cours pour faire un point sur les travaux d'urgence à mener. Et puis, en parallèle, on va prendre un arrêté de police pour interdir l'accès  à certaines parties d'immeubles.
- Emmanuel Fleury, directeur des bâtiments de la ville de Charleville-Mézières

Les dégâts dans le magasin Moa sont importants, un périmètre de sécurité protège l'entrée désormais / © Daniel Samulczyk, France3 Champagne-Ardenne
Les dégâts dans le magasin Moa sont importants, un périmètre de sécurité protège l'entrée désormais / © Daniel Samulczyk, France3 Champagne-Ardenne

j'ai tout perdu, ma compagne n'a plus de visa, n'y de passeport

Sous le porche de l'enseigne face à l'immeuble ravagé par l'incendie, Arnaud, une vingtaine d'année, et sa compagne, pas plus, se serrent l'un l'autre en sanglotant. La pression est trop forte. Ce retour sur les lieux de son ancienne habitation est un traumatisme. Les yeux rougis, le jeune locataire de l'appartement de 46 mètres carrés détruit tout en haut de l'immeuble, arrive à peine à parler.
Le jeune couple de l'appartement détruit au 17 de la rue de la république a tout perdu dans l'incendie / © Daniel Samulczyk, France3 Champagne-Ardenne
Le jeune couple de l'appartement détruit au 17 de la rue de la république a tout perdu dans l'incendie / © Daniel Samulczyk, France3 Champagne-Ardenne
Arnaud n'était pas dans son appartement hier, au début de l'incendie, fort heureusement. Il revient sur cet épisode douloureux:

ça faisait 3 ans que j'occupais ce logement. Au moment de l'incendie, j'étais parti faire mes courses dans un hypermarché, et c'est à mon retour que j'ai vu que la rue était bouchée. J'ai vu la fumée et c'était bloqué pour rejoindre mon appartement. Je n'ai vraiment pas de chance car on regardait ailleurs pour déménager, on faisaient les cartons, et là, tout est parti en fumée.
Avec l'assurance habitation j'ai 5 jours logé à l'hôtel , et après, j'attends.
Ce qui est important, c'est tout ce qui est papiers administratifs, surtout pour ma compagne qui a un visa et un passeport dans l'appartement brûlé.
-Arnaud, locataire d'un appartement au dernier étage de l'immeuble sinistré 


Devant le numéro 17 de la rue de la république à Charleville-Mézières, les commerçants ont repris une activité normale. 


 
 

Sur le même sujet

Les + Lus