Charleville-Mézières : incendie de la permanence du parti Reconquête par un pyromane, un homme en garde à vue

Le local loué pour les dernières élections législatives par le candidat Sébastien Laurent du parti Reconquête a été incendié lundi 27 juin vers 21h. Un jeune homme habitué à ce genre de vandalisme a été interpellé et mis en garde à vue.

Un panneau provisoire cache le trou béant de la vitrine cassée de la permanence du parti Reconquête dans l'avenue Charles De Gaulle à Charleville-Mézières (Ardennes). Ce local avait été loué par le candidat aux dernières élections législatives Sébastien Laurent, mais il n'aura pas eu le temps de rendre les clés : un incendie a ravagé l'endroit à 21h le 27 juin au soir.

Des responsables du syndic des propriétaires de l'immeuble faisaient un état des lieux ce mardi 28 juin au matin, la mine interrogative. Fort heureusement, le sinistre s'est localisé à la permanence seule, et l'entrée n'est pas endommagée.

Pour Romain Petitfils, responsable départemental du parti Reconquête Ardennes, c'est le coup dur de trop : " C'est une de nos adhérente qui habite juste en face de la permanence qui nous a prévenu vers 21h. J'y suis arrivé assez rapidement. J'ai fait le point avec les forces de police qui sont intervenues très vite également, ainsi que les pompiers. Il s'avère que c'est un jeune déséquilibré, un récidiviste, moi, j'appelle cette personne un délinquant de la démocratie, on va dire".


Les forces de l'ordre ont interpellé ce pyromane connu des services. "Sébastien Laurent et moi-même sommes allés porter plainte après avoir constaté les dégâts. C'est un acte prémédité, car il portait un masque d'anonymous, c'est quelqu'un qui vient de la tendance ultra-gauche, ce que nous nous appelons nous des islamo-gauchistes. Il avait sur lui un sac rempli de pierres. La police l'a également interrogé sur le tagage de notre local il y a deux semaines, avec les inscriptions : petit nazi ! Tocard ! 4,4, etc.
Il y a eu donc un début d'incendie avec la vitrine cassée, il faut que l'on fasse marcher l'assurance".

On devait rendre les clés du local mercredi 29 juin. De plus, nous voulions utiliser ce même local fin septembre pour qu'il devienne le siège de Reconquête Ardennes.

Romain Petitfils, responsable départemental Reconquête Ardennes

"On attend de voir si le jeune homme va comparaître devant la justice. Il devait avoir une expertise psychologique hier, il est en garde à vue".


On s'était dit avec Sébastien Laurent que taguer ça va encore, mais là, on se dit que la pensée unique a bon dos. La démocratie, ce n'est pas cela. On a le droit d'être en désaccord, mais de là à en venir à des actes comme ça, même si cette personne-là a un handicap, ce n'est pas tolérable, ni acceptable.Pour les frais occasionnés, on va être obligé de budgétiser tout ça, on va faire avec."

Sébastien Laurent avait obtenu 4,46% des suffrages exprimés au premier tour des élections législatives. C'est finalement Lionel Vuibert (Ensemble) qui a remporté le scrutin. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité