Un hypermarché Leclerc bientôt à Charleville-Mézières

Illustration / © MaxPPP
Illustration / © MaxPPP

Leclerc veut implanter un nouvel hypermarché à Warcq, à quelques kilomètres de Charleville-Mézières. Le magasin, dont l'ouverture est prévue en 2020, devrait permettre la création de 200 emplois selon nos confrères de l'Ardennais.

Par M. F.

C'est le journal l'Ardennais qui le confirme dans son édition de ce jeudi : Leclerc veut s'installer à Charleville-Mézières.

Un hypermarché de 6 000 m² devrait voir le jour à Warcq, à quelques kilomètres de la préfecture des Ardennes. L'emplacement choisi ne doit rien au hasard, le magasin va être installé à proximité de la future A304 et son raccordement vers la RN43.

Pascal Henry, le porteur du projet, indique à l'Ardennais qu'il "s’est porté acquéreur de 12 hectares de terrains le long du futur barreau de raccordement, à Warcq, entre l’entreprise Urano et le rond-point qui lui fait face".

200 emplois à temps plein

Un drive de 2 000 m² va également s'installer sur le site, avec aussi une station-service. L'investissement total est estimé à 23 millions d'euros.

Pascal Henry, déjà patron de deux magasins en Seine-et-Marne, précise que cela va permettre de créer"150 emplois à temps plein au début, et 200 en vitesse de croisière."

Il compte bien concurrencer les deux hypers Cora et Carrefour installés à Charleville.

Mais il reste tout de même encore des étapes avant l'ouverture du magasin. D'abord le dépôt d'un permis de construire d'ici la fin de l'année, puis 18 mois d'instruction et 18 mois de travaux. Ouverture prévue en 2020.

© France 3
© France 3

Christophe Dumont, conseiller municipal d'opposition EELV à Charleville, a réagi à la future installation de cet hypermarché. 

"Le paradoxe, c'est qu'on dit qu'on va créer 200 emplois et tous les commerces ferment au centre-ville. On est en train de privilégier la voiture au centre-ville [...] C'est vraiment Charleville qu'on est en train de tuer en privilégiant ces grandes surfaces à la périphérie", indique-t-il.

Christophe Dumont, conseiller municipal EELV


Le maire de Charleville, interrogé par l'Ardennais, soutient de son côté le projet, après avoir demandé à Leclerc de ne pas implanter de galerie commerciale dans son futur hypermarché.

Sur le même sujet

Le maire de Taissy s'inquiète pour le futur des maires français

Près de chez vous

Les + Lus

Nouveau !Abonnez-vous aux alertes de la rédaction et suivez l'actu de votre région en temps réel

Je m'abonne