Rethel : un groupe d'homme en qamis et djellaba fait du porte-à-porte, des habitants s'inquiètent

Selon la municipalité de Rethel, un groupe d'une vingtaine d'hommes en Qamis ou djellaba aurait fait du porte-à-porte dans plusieurs immeubles des quartiers des Régions, Mazarin et de la Neuville, provoquant l'inquiétude chez plusieurs habitants. La municipalité se veut rassurante.
Les résultats du premier tour des municipales à Rethel.
Les résultats du premier tour des municipales à Rethel. © FTV
C'est une opération de porte-à-porte qui a provoqué "une certaine inquiétude" chez les rethélois. Ce lundi 30 avril, une vingtaine d'hommes "en qamis ou djellaba" se sont rendus dans les quartiers des Régions, Mazarin et de la Neuville pour y faire du porte à porte. Rapidement alertés par des habitants, la gendarmerie nationale s'est rendue sur place pour procéder à des contrôles.

Les faits sont relatés par la mairie de Rethel, dans un communiqué publié ce jeudi 3 mai. La municipalité s'y veut rassurante : "ces personnes, bien qu'arborant des signes religieux ostensibles et sous toutes vraisemblances animées par une volonté de prosélytisme, n'ont cependant créées aucun trouble à la tranquillité ou l'ordre public".
La municipalité lance toutefois un avertissement "il faut se garder de tout amalgame ou conclusions hâtives, en distinguant les pratiques religieuses, mêmes +radicales ou traditionnelles+, des actions violentes et de la volonté de nuire".

La mairie ajoute enfin :"il nous incombe également de préserver la tranquillité publique, en coupant court à toutes les polémiques inutiles et stigmatisantes, qui pourraient naître de la circulation d'informations erronées ou récupérées". Plus tôt dans la journée, la ville avait également communiqué sur son compte Facebook, pour rappeler les bons usages de signalements d'actes suspects. 


 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers