Pourquoi ils ont choisi de construire leur maison en paille

Publié le

Un couple a choisi la paille pour isoler la maison qu'il construit à Anchamps, dans les Ardennes. Un matériau qui détonne au milieu des habituelles maisons en pierre de la vallée de la Meuse. Mais la paille possède bien des atouts.

À Anchamps, près de Revin dans les Ardennes, on la surnomme la maison des trois petits cochons. Et pour cause : elle n’est pas en béton, mais bien en paille. Un matériau évident pour Freddy Viana et Claire Joan, aux manettes de la construction.

"Il y a la volonté de maîtriser le projet depuis sa conception jusqu'à la réalisation. En se penchant sur l'étude du projet, la paille est apparue comme une évidence. C'est un isolant biosourcé, largement disponible et qui offre des performances thermiques vraiment exceptionnelles", détaille Freddy.

Un ballot de paille offrirait une résistance équivalente à quatre murs d’une habitation standard. Un atout considérable en termes d’isolation. "Concrètement, on pourrait chauffer ce bâtiment avec une bougie ou simplement avec la chaleur des occupants, avec une utilisation normale", affirme-t-il.

Pour cette maison de 85 mètres carrés sur 2 niveaux, comptez 9 tonnes de paille. Soit 650 ballots à déplacer, positionner puis encastrer dans l’ossature en bois. Un exercice éminemment physique et qui demande de l’accompagnement.

Des matériaux locaux

D’autant que le couple a poussé la démarche encore plus loin : les matériaux proviennent tous d’un rayon de 50 kilomètres autour du chantier.

"Le bois a été fourni par une société belge, la toiture a été produite à Bazeilles, le bois qui viendra terminer la façade nous vient des forêts juste ici, la paille a été produite en Thiérache Ardennaise", détaille le futur occupant de la maison.

"Cela a été compliqué au départ pour mener le projet. Très peu de partenaires nous ont suivi, concernant la crédibilité, la faisabilité de ce projet. Mais c'est important d'ajouter que ça a créé énormément de lien", précise Claire Joan. Du lien avec la famille, le voisinage, et même des passants, intrigués par la construction.

Plus écologique mais plus coûteuse

Et contrairement aux idées reçues, la paille compressée offre une bonne résistance à l’eau. Et pour ce qui est du risque d'incendie, Freddy Viana se veut rassurant. "La paille brûle très bien quand elle n'est pas comprimée. Ici, on comprime la paille dans des ballots et on l'enferme dans des caissons […] On peut utiliser la paille dans des établissements recevant du public. Elle se consume très lentement et elle laisse le temps aux pompiers d'intervenir. Les cloisons en paille amortissent l'onde de chaleur et ça préserve la structure."

Plus écologique, plus économique, la maison en paille présente bien des avantages. Mais cela a tout de même un coût, entre 20 et 30 % de plus qu’une habitation traditionnelle.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité