Covid-19 : les buvettes des stades à la diète avec les nouvelles restrictions sanitaires

Publié le
Écrit par Baptiste Mezerette
L'interdiction de consommer debout et le retour des jauges contraignent fortement les buvettes de stade.
L'interdiction de consommer debout et le retour des jauges contraignent fortement les buvettes de stade. © Franck Fife/AFP

L'interdiction de consommer debout et le retour des jauges lors des grands rassemblements, mesures annoncées par le gouvernement lundi 27 décembre, vont contraindre des buvettes de stades à fermer. En effet, ce nouveau protocole semble inapplicable et non rentable pour les entreprises.

C'est un coup dur pour l'entreprise AB restauration. Basée dans les Ardennes, cette société gère les buvettes du stade Louis-Dugauguez à Sedan, et du stade de la Meinau à Strasbourg. Soit une quarantaine de points de vente, employant les jours de match environ 160 personnes. A partir du 3 janvier 2022, en réaction aux nouvelles mesures sanitaires, elle sera contrainte de fermer tous ses stands.

Interdiction de consommer debout

"Les clubs ont décidé de fermer les buvettes", explique, à regret, Corinne Breton, co-gérante d'AB restauration. La raison ? Le nouveau protocole sanitaire contre la Covid-19, dévoilé par le Premier ministre Jean Castex, lundi 27 décembre, ne semble pas applicable aux stands de restauration dans les stades.

En effet, le gouvernement interdit la consommation debout dans les cafés et les restaurants. Or, dans la plupart des cas, les buvettes de stade, concernées par la mesure, ne possèdent pas de places assises ou très peu. "Même si on installe des tables, on ne peut pas mettre du personnel de sécurité devant les buvettes pour forcer les gens à s'asseoir", constate Corinne Breton.

Jauge dans les stades

Autre mesure qui pénalise les buvettes, le retour des jauges lors des grands rassemblements (limitées à 2.000 personnes à l'intérieur, 5.000 personnes à l'extérieur). Les clubs aux fortes affluences seront les plus touchés par ces restrictions.

Par exemple, à Strasbourg, le stade de la Meinau accueille en moyenne 24.000 spectateurs par match. A partir du 3 janvier, il perdra 4/5ème de son affluence. C'est autant de potentiels clients en moins pour les buvettes. "Lorsqu'il y a des jauges à 5.000 personnes, on travaille à perte", confirme la co-gérante d'AB Restauration.

Les acteurs de la restauration dans les enceintes sportives seront donc touchés de plein fouet par ce nouveau protocole sanitaire. Dans le cas d'AB Restauration, cette activité représente "80% à 90% du notre chiffre d'affaires".

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.