• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Aube : Des mystères historiques à résoudre au Château de Vaux entre Troyes et Bar-sur-Seine

© France 3 Champagne-Ardenne / O.Mayer
© France 3 Champagne-Ardenne / O.Mayer

Le Château de Vaux, entre Troyes et Bar-sur-Seine, ouvre pour la première fois ses portes au public et propose des jeux de pistes historiques aux visiteurs pour mieux appréhender le patrimoine, mais aussi sauver le château de l'abandon.

Par C.L. avec S.Depierre

Le Château de Vaux, d'une surface de 2 000 m2, a été construit en 1720 à Fouchères. Il était à l'abandon depuis des décennies. Au 19e, il appartenait à Maupas, le ministre de Napoléon III. Puis c'est un centre pour handicapés qui a occupé une partie des dépendances jusqu'à l'automne dernier. Il vient juste d'être racheté par un tout jeune entrepeur. Trois semaines seulement après la signature, le nouveau propriétaire, Edouard Guyot, ouvre les portes du château au public pour la première fois ce week-end.

A 24 ans, le jeune homme originaire du Loiret a fait un pari fou car le château menace de tomber en ruines. Edouard Guyot s'est endetté sur 20 ans. Mais rien ne semble lui faire peur, pas même les travaux qui coûteront au moins 2 millions d'euros. Il dit en effet suivre ainsi le chemin tracé par ses parents, qui sont des "sauveurs de châteaux".

 / © France 3 Champagne-Ardenne / O.Mayer
Pour attirer des visiteurs et rendre la visite ludique, Edouard a donc imaginé un jeu de piste historique. Les indices sont dissimulés dans les dépendances. Il s'agit de reconstituer le coup d'état de 1851, qui donna un empereur à la France. 

Il faudra 450 000 visiteurs pour financer la toiture. Chaque entrée à 6 euros permettra donc de payer la pose d'une ardoise...



Voir notre reportage dans le JT 19/20 de ce dimanche 12 juillet 2015

Château de Vaux dans l'Aube
Le Château de Vaux, entre Troyes et Bar-sur-Seine, ouvre pour la première fois ses portes au public et propose des jeux de pistes historiques aux visiteurs pour mieux appréhender le patrimoine, mais aussi sauver le château de l'abandon.

 

Sur le même sujet

Les avantages de l'achat groupé de fioul

Les + Lus