Aube : Nigloland élu 3e meilleur parc d'attraction en Europe

Alpina Blitz, l'attraction phare du parc Nigloland dans l'Aube / © Nigloland
Alpina Blitz, l'attraction phare du parc Nigloland dans l'Aube / © Nigloland

Dans la catégorie des parcs d'attractions qui accueillent moins d'un million de visiteurs, Nigloland, le parc situé à Dolancourt, à l'est de Troyes, a été élu ce lundi 16 septembre, 3ème meilleur parc européen lors des European Star Awards. 

Par Matthieu Mercier

Nigloland continue sa route vers les sommets et vient d'obtenir une reconnaissance de taille. Ce parc d'attraction situé dans l'Aube a été élu ce lundi 16 septembre 3e meilleur parc en Europe, dans la catégorie des moins de 1 million de visiteurs. L'établissement familial situé en pleine forêt, entre Troyes et Chaumont, remporte cette récompense officielle décernée par la revue allemande Kirmes & Park pour les European Star Award. 
 
Ce magazine Kirmes & Park cible les atouts des parcs européens. Pour valoriser les innovations et la volonté d’entreprendre des acteurs de l’industrie des parcs d'attractions. La cérémonie a eu lieu à Paris avant l’ouverture du IAAPA (The Global Association for the Attractions Industry), Porte de Versailles. Nigloland avait déjà remporté ce prix deux années de suite, en 2016 et 2017.  
 Sur ce post Instagram envoyé par un visiteur, on aperçoit clairement l'environnement bucolique et forestier du parc d'attraction, qui se situe bien dans l'Aube (et non dans l'Aude). 

Fondé par deux frères, Rodolphe et Patrice Gélis, Nigloland a amorcé depuis quelques années un virage pour attirer davantage les amateurs de sensations fortes. Notamment l'Alpina blitz, un grand huit à sensation ou encore le Donjon de l'extrême, une tour géante qui propose une chute libre de 100 m de hauteur en quelques secondes. Au lendemain de la récompense, joint par téléphone, Rodolphe Gélis a le sourire du travailleur récompensé et se dit surpris de cette distinction. 
 

"Être élu par nos pairs c'est gratifiant"

"Ça nous fait forcément plaisir. Dès qu’on l’a su, on l’a dit aux employés du parc, ils sont 420 en ce moment. Cette 3e place, c'est une fierté collective, c'est d'autant plus gratifiant que c'est nos pairs qui nous élisent. Pour nous, c’est le résultat de la qualité", continue le professionnel du loisir. Ce jeudi 19 septembre, il part en urgence à Paris, pour rechercher le prix qu'il n'attendait pas. "La remise officielle, c'était hier, on était convié, mais on n’a pas pu y aller. En fait, on a appris hier qu’on était 3e ! En réalité, on n'osait pas y croire".  

Une récompense d'autant plus forte pour le parc aubois qu'il y a beaucoup de compétition entre les établissements du même secteur. La concurrence est rude.  

Oui, on est le parc du Grand Est, mais face au Puy du Fou, on se sentait petit. Finalement, on recolle au peloton. On se dit qu’on peut exister même face à Europa park.
-Rodolphe Gélis, fondateur du parc Nigloland



Un brin calimero, le gérant du parc affiche avec cette distinction européenne une fierté retrouvée. "On se sent légitime. Quand on a ouvert le parc, il y a 33 ans, c’était le début, mais on a tout de suite misé sur l'environnement, avec des efforts sur la propreté, pas de déchets par terre, des produits locaux, les viandes proviennent de Brienne-le-Château à quelques kilomètres d'ici, on joue la carte du local, de la qualité depuis longtemps". 

Ce prix revêt aussi une touche particulière pour le fondateur, car les juges sont de la partie. "Notre environnement a fait la différence, Nigloland, c'est la proximité avec la forêt, une rivière et une forêt naturelle sont intégrées au parc. Ils ont noté la qualité de notre prestation".
 
 

Noisette express

Forts de constat, les objectifs décollent. "On veut toujours faire mieux, on va faire 650.000 visiteurs cette année, on vise les 700.000 en 2020. Avec une nouvelle attraction, une montagne russe familiale qui va s’installer. L'ouverture est prévue à Pâques. Elle s'appellera "noisette express". Les travaux ont démarré en juillet. Un écureuil fou qui invente des moyens de transports. Les visiteurs monteront avec l’écureuil. Un mélange de nature et de story telling avec de l'écologie dedans. On veut sensibiliser les familles sur l’écologie. Ici à Nigloland on a toujours fait ça". 

Quant à la polémique sur l’Afrique, où le parc était accusé d'avoir mis en scène un décor controversé de l'attraction Africa Cruise, elle est aujourd'hui digérée par les fondateurs. Il s'agissait d'un safari en bateau évoquant le pays africain, créé en 1987. De nombreux internautes avaient pointé du doigt les références au passé colonialiste de la France. L'attraction a été modifiée. "On a changé les dialogues. On s’est adapté, il fallait stopper l’incendie". Mais selon Rodolphe Gélis, le parc a battu des records de fréquentation en septembre. "Ce que l'on retient de cet épisode, dit-il, c'est qu'il faut jamais tendre le bâton pour se faire battre. Il faut faire attention à ce qu’on dit et ce qu’on fait". 
 


Le parc se mettra comme chaque année depuis 17 ans, aux couleurs d'Halloween à partir du 5 octobre pour terminer la saison, jusqu'au 3 novembre.

 

Sur le même sujet

Les + Lus