Rapport Borloo : les réactions à la Chapelle-Saint-Luc

Publié le Mis à jour le
Écrit par OM

Le rapport Borloo sur les banlieues a été remis à Edouard Philippe ce jeudi 26 avril. Il propose 19 "programmes" thématiques pour désenclaver les quartiers. Décryptage et réactions dans l'Aube à La Chapelle-Saint-Luc.

Cela fait plusieurs mois qu'il est en réflexion partout en France. Le rapport Borloo a été remis ce jeudi au Premier Ministre. Fruit d'un travail avec élus et associations de terrain, ce document veut valoriser les idées les plus novatrices pour soutenir les quartiers.

Ancien ministre, Jean-Louis Borloo veut initier un choc. Pour cela, il a établi un plan de bataille en 19 points.


Une académie des leaders

Parmi ces "thématiques", on retiendra notamment la création d'une académie des leaders pour briser la reproduction des élites souvent décriées de l'ENA et permettre à tous d'accéder aux plus hautes fonctions de l'Etat.


Repenser la rénovation urbaine

Particulièrement concernée par le programme de l'Anru (agence nationale de la rénovation urbaine), La Chapelle-Saint-Luc dans l'Aube a du faire face, comme les autres, au problème de financement de la rénovation. C'est la 5ème commune la moins riche de France. 
Pour changer les choses, Jean-Louis Borloo souhaite donc transformer le système en profondeur : il envisage la création d'une fondation pourvue "d'une ressource pérenne". Elle pourrait "ainsi mobiliser rapidement et puissamment l'ensemble des financements indispensables" et venir notamment aux secours des bailleurs sociaux en difficulté.

Peu après la remise du rapport au Premier Ministre, le ministre de la Cohésion des Territoires Jacques Mézard a évoqué "un constat abrupt" qui appelle "des actions nouvelles".