Centrale de Nogent-sur-Seine : comment gérer les riverains en cas d'accident nucléaire ?

Durant 2 jours, un exercice de sûreté nucléaire et de sécurité civile a été organisé au sein de la centrale de Nogent-sur-Seine. L'objectif de ce mercredi : tester grandeur nature la protection des personnes dans le cadre d'un accident nucléaire. Certains habitants ont donc participé aux exercices. 
Un exercice de sûreté nucléaire a été mis en place durant deux jours autour de la centrale de Nogent-sur-Seine.
Un exercice de sûreté nucléaire a été mis en place durant deux jours autour de la centrale de Nogent-sur-Seine. © France 3 Champagne-Ardenne / B. Bachon
Dispositif d'alerte, organisation et gestion de crise dans le cadre d'un accident à la centrale de Nogent : toute la procédure de protection des personnes a été testée ces mardi et mercredi par les pouvoirs publics et EDF. Pour ce faire, un scénario fictif, non connu des participants, a été élaboré pour simuler l'apparition de cet accident, et les rejets radio-actifs dans l'atmosphère qu'il pourrait susciter. 

Durant deux jours, l’exercice a donc permis de tester les chaînes de décisions et de communication des pouvoirs publics : la préfecture de l'Aube, mais aussi le ministère de l'intérieur, l'Autorité de sûreté nucléaire et EDF ont pris part à l'exercice. Au niveau départemental, la gendarmerie et les pompiers ainsi que de nombreux autres services de secours ont également été mobilisés. 
Des enfants ont été évacués et mis à l'abri à Nogent-sur-Seine, dans le cadre d'un exercice de sûreté nucléaire.
Des enfants ont été évacués et mis à l'abri à Nogent-sur-Seine, dans le cadre d'un exercice de sûreté nucléaire. © France 3 Champagne-Ardenne / Brice Bachon

Dans le cadre de l'exercice, des barrages routiers filtrants ont donc été mis en place, sans pour autant empêcher la circulation. Des enfants de l'espace Anne Franck, un centre aéré, ont également été évacués, puis mis à l'abri. Pour ne pas faire inutilement peur aux riverains, les passants ont été informés de l'exercice au fur et à mesure : les équipements de radio-protection auraient pu en inquiéter plus d'un ! Mais globalement, cet exercice s'est surtout déroulé au sein des autorités compétentes. La population a, finalement, été peu associée au projet. 

Retrouvez le reportage de notre équipe qui a assisté à cet exercice grandeur nature
 
Exercice grandeur nature accident nucléaire Nogent-sur-Marne
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
nucléaire environnement société sécurité