Covid 19 : la préfecture de l'Aube demande aux habitants d'arrêter les embrassades face à la remontée du virus

Publié le Mis à jour le

Face à la recrudescence de l'épidémie de Covid 19 en ce début juillet 2022, la préfecture de l'Aube appelle à la vigilance. Avec une série de mesures, dont une demande d'arrêter les embrassades.

Il est de retour. Et pourrait gâcher l'été et l'insouciance des vacances. Le virus du Covid 19, et ses variants commence à rattraper la liberté retrouvée. Face à la remontée des cas, et l'augmentation du taux d'incidence, la préfecture de l'Aube invite la population à la prudence. Le taux d'incidence était le plus élevé du Grand Est au 10 juin 2022, avec 220,1 cas pour 100 000 habitants selon l'ARS Grand Est.

Les taux remontent dans les autres départements en Champagne-Ardenne. Dans le département des Ardennes, le taux d’incidence s’établit à 515 nouveaux cas pour 100 000 habitants. Il y a 7 jours, ce taux était à 354 : la circulation du virus au sein de la population s’accélère donc nettement.

"La circulation du virus Covid-19 dans l’Aube impose de casser le plus rapidement possible les chaînes de contamination et lutter contre la propagation de l’épidémie". A ce titre, Cécile Dindar, préfète de l’Aube, appelle les Aubois à poursuivre leurs efforts en matière de mise en œuvre des mesures de prévention suivantes :

  • Se laver régulièrement les mains ou utiliser une solution hydro-alcoolique
  • Tousser et éternuer dans son coude ou dans un mouchoir 
  • Se moucher dans un mouchoir à usage unique
  • Porter correctement un masque chirurgical ou en tissu de catégorie 1 dans les lieux où il est obligatoire ou recommandé
  • Éviter de se toucher le visage, aérer les pièces le plus souvent possible 
  • Saluer sans serrer la main et arrêter les embrassades
  • Utiliser l’Appli TousAntiCovid.

Attention aux asymptomatiques

La préfète de l’Aube rappelle également que de nombreuses personnes porteuses du virus sont asymptomatiques. "Sans le savoir, elles sont ainsi un vecteur de circulation du virus, et deviennent potentiellement une source de contamination pour leurs proches et les personnes fragiles, qui pourront développer une forme grave de la COVID19".

La conduite à tenir est donc d’isoler dans les meilleurs délais les personnes positives. "Le dépistage de la Covid-19 par la réalisation des tests antigéniques ou RT-PCR est essentiel, notamment pour les personnes qui présentent des symptômes comme pour les personnes asymptomatiques".

Le dépistage, le respect de l’isolement et des gestes barrières relèvent de la responsabilité de chacun pour faire barrage au virus. Les collectivités locales, dont le Conseil départemental, la Ville de Troyes et Troyes Champagne Métropole s’associent à ce message.