Un projet futuriste pour les nouveaux locaux de l'école supérieure des travaux publics et du bâtiment de Troyes

© Jean-Pierre Lott
© Jean-Pierre Lott

L'école supérieure des travaux publics et du bâtiment (ESTP) a ouvert une antenne à Troyes en 2017. Elle a depuis doublé ses effectifs et prévoit de grimper jusqu'à trois cents étudiants d'ici 2022 sur un site original présenté lundi aux nouveaux élèves ingénieurs.

Par Avec T.LR

Haute vague ou piste de ski ?


La future antenne troyenne de l'école supérieure des travaux publics et du bâtiment devrait s'élever d'ici décembre 2020
4500m2 de campus doivent être construits à partir du printemps prochain sur une friche juste à côté de l'Université de Technologie de Troyes (UTT)

"Il faut de l'audace pour les faire réfléchir", explique l'architecte Jean-Pierre Lott.
 


 

© Jean-Pierre Lott
© Jean-Pierre Lott


La promotion finira ses études dans le futur bâtiment. En attendant, elle est  hébergée à la Technopole.

Les soixante étudiants sont venus découvrir le projet. Ils apprécient la taille humaine et l'environnement calme de cette antenne d'une école à la renommée parisienne.

Les collectivités dont le département de l'Aube investissent 10 millions d'euros dans ce site emblématique. Une nouvelle locomotive pour l'enseignement supérieur. Car en cette rentrée 2018, l'Aube a de nouveau dépassé le cap des 10 000 étudiants. 


VOIR LE REPORTAGE COMPLET CI DESSOUS

 

Sur le même sujet

Quentin Bigot

Les + Lus