Bas-Rhin : le département toujours en situation de sécheresse

La sécheresse de la terre sur les berges de l'Ill / © Jean-François FREY/MaxPPP
La sécheresse de la terre sur les berges de l'Ill / © Jean-François FREY/MaxPPP

Les précipitations ont été très faibles depuis le mois de juin. Conséquence: les niveaux des cours d'eau sont bas. La préfecture a mis en place des mesures drastiques. Les secteurs de la Bruche, de l'Ehn, du Giessen, de l'Andlau et de la Liepvrette ont même été classés en situation de crise.

Par Marie Heidmann

2019, été exceptionnellement sec ?

Sec oui, mais rien de comparable à 2018. Le département du Bas-Rhin souffre de déficit de pluie depuis au moins trois années. Déficitaire cela veut dire que les précipitations se situent en dessous d’une moyenne calculée entre 1981 et 2010, cette moyenne est de 226 mm d’eau sur les trois mois d'été dits météorologiques ; juin, juillet, août.
 

Déjà en 2017, ce déficit était de 10%, il est de 20% pour cet été, mais c’est l’an dernier que les records ont été battus avec un déficit de 31 %. 2018 a été ainsi l'année la plus sèche depuis 1962. Impressionnant. Cette chronicité de manque d'eau empêche la nappe phréatique de refaire des réserves suffisantes. Son niveau est toujours inférieur à celui observé l’an dernier à la même période.
 

 

La Bruche en situation de crise

En fonction des zones, le niveau d’alerte sécheresse est soit maintenu, soit l’alerte a été renforcée, c’est le cas dans le bassin de la Lauter, dans la zone de la Sauer, de la Moder et de la Zorn. Et puis il y a cette situation dite de crise : les cours d’eau concernés sont la Bruche, l’Ehn, l’Andlau, le Giessen et la Liepvrette.
 

Dans ces secteurs, les mesures sont drastiques : on peut citer notamment l’interdiction d’arroser les jardins, les pelouses et espaces verts, pas le droit de laver les véhicules, tout prélèvement en rivière est interdit. Mais pour l’heure, heureusement pas de souci d’alimentation en eau potable. Les pouvoirs publics prennent cette situation très au sérieux. Un nouveau comité sécheresse sera organisée à la préfecture mercredi 18 septembre. 

 

Le bilan de la sécheresse en 2017,2018 et 2019 

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Quentin Bigot

Les + Lus