Bas-Rhin : incendie dans l'ancienne scierie de Ranrupt, l'établissement communal part en fumée

Un incendie a dévasté dans la nuit l'ancienne scierie Haut-Fer de Ranrupt. A leur arrivée à 4h50 ce jeudi 4 juin, les pompiers ont constaté que l'ensemble du bâtiment, essentiellement en bois, était embrasé.C'est tout un pan du patrimoine local qui a été dévasté. 
Un feu a ravagée l'ancienne scierie de Ranrupt dans le Bas-Rhin ce jeudi 4 juin au matin. L'intervention a mobilisé 21 personnes.
Un feu a ravagée l'ancienne scierie de Ranrupt dans le Bas-Rhin ce jeudi 4 juin au matin. L'intervention a mobilisé 21 personnes. © Thierry Sieffer
L'ancienne scierie Haut-Fer de Ranrupt (Bas-Rhin) est partie en fumée tôt ce matin. A leur arrivée vers 4h50 ce jeudi 4 juin sur la RD 424 en allant vers Colroy-la-Roche , les pompiers du SDIS 67 ont constaté que l'incendie avait déjà embrasé l'ensemble du bâtiment, constitué essentiellement en bois.
 
A l'aide de quatre lances, ils sont parvenus à éteindre l'incendie et empêcher la propagation à la végétation attenante. Venus de Saâles, Schirmeck et Sélestat, 21 personnes étaient engagées dans l'extinction du sinistre. Il n'y a pas de victime. Cette ancienne scierie avait été convertie en bâtiment communal utilisé à des fins pédagogiques. 
 
Construite en 1884 sur les fondations d’une scierie du XVIIIe siècle, la scierie communale de Ranrupt était inscrite à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques.
Construite en 1884 sur les fondations d’une scierie du XVIIIe siècle, la scierie communale de Ranrupt était inscrite à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques. © Thierry Sieffer

Maire depuis 2014, Thierry Sieffer a passé sa matinée au chevet de cette scierie : "je suis très triste, c'est un morceau de notre patrimoine local qui est complètement détruit". Pour l'heure, on ne connaît pas les circonstances du sinistre : "il n' y avait pas d'orage, pas de défaut électrique, le compteur était même coupé. Alors, c'est sûr, on s'interroge", précise le maire. Un expert doit passer dans l'après-midi.

La scierie Haut-Fer avait été construite en 1884 sur les fondations d’une scierie du XVIIIe siècle. C'était l'une des seules scieries Haut-Fer d'Alsace. Ce "haut-fer" permettait de scier de haut en bas avec un seul fer. Ce savoir-faire prenait beaucoup de temps. En activité jusqu'en 1992, la scierie communale de Ranrupt était inscrite à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques.
 
La scierie Haut-Fer accueillait entre 400 et 500 visiteurs par an, elle devait rouvrir le 15 juin.
La scierie Haut-Fer accueillait entre 400 et 500 visiteurs par an, elle devait rouvrir le 15 juin. © Thierry Sieffer


En 1998, elle avait été entièrement rénovée sous l'impulsion de l'ancien maire Jacques Cuny, puis délaissée jusqu'en 2014, date à laquelle, avec l'investissement de la communauté de communes, elle a pu accueillir du public. Les visites étaient assurée par Vincent Didio, dit "le sagard", le scieur en patois. "Un personnage hors du temps", précise le maire en souriant, "c'est un jeune retraité passionné qui faisait la visite guidée et l'entretien de la scierie".

La scierie accueillait chaque année entre 400 et 500 visiteurs. Elle devait rouvrir ses portes au public le 15 juin. Malgré ce coup dur, Thierry Sieffer, est déterminé à tout faire pour la reconstruire.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers pompiers