Et au milieu coulent des cours d'eau

C'est un chantier exceptionnel qui s'achève à Muttersholtz dans le Ried, non loin de Sélestat. 4 ans de travaux, des aménagements sur près de 2 km pour redonner vie à de petits cours d’eau.

Par Marie Pouchin

La prairie est devenue un lac. Un havre de paix pour les cygnes et les hérons. Le ried prend un air de camargue grace à la première crue hivernale de la nappe phréatique. Elle alimente la plupart des 30 km de rivières de Muttersholtz. Des cours d'eau élargis par l'homme de 4 à 5 mètres. L'eau s'écoule lentement... Trop lentement.

Corriger les erreurs du passé

Accumulation de la vase, manque d'oxygène, raréfaction des habitats pour la faune, risque de sécheresse en été. La rivière était trop large. Il faut corriger les erreurs du passé.


Depuis 4 ans, on redessine l'espace, on donne un coup de main à la nature. En créant des sortes de chicanes, elle se rétrécit, devient plus méandreuse, plus dynamique.

La nature regagne ses droits

La végétation va pouvoir regagner les berges. Avec de la chance on peut apercevoir des lamproies et des chabots. Les insectes font leur retour.

Le projet est porté par le maire de la commune. Un amoureux de la nature et des cours d'eau de son village. Un chantier à 300.000€, financés à 80% par l'Agence de l'eau.


Avec ces travaux, Muttersholtz répond aussi aux exigences européennes en matière de renaturation des cours d'eau. La commune envisage d'en faire profiter le public avec la création, à terme, d'un sentier de promenade en pleine nature.


Renaturation de la rivière de Un chantier exceptionnel : 4 ans de travaux pour redessiner une partie des rivières qui traversent Muttersholtz
Un chantier exceptionnel : 4 ans de travaux pour redessiner une partie des rivières qui traversent Muttersholtz - France 3 Alsace - Un reportage de G. Fraize et X. Ganaye. Montage J. Baudard. ITW : Guillaume Stinner, ingénieur d

 

Sur le même sujet

Le dépannage de la voiture de gendarmerie

Les + Lus