INSOLITE. De l'Alsace au Japon, le pèlerinage d'un moine bouddhiste durera deux ans

Publié le
Écrit par Michael Martin .

Le moine bouddhiste Stanislas Wang-Genh va quitter l'Alsace pour rejoindre un temple au Japon. Un voyage de deux ans et 35.000 kilomètres qu'il va effectuer à vélo.

C'est armé d'un vélo, de son goût pour le voyage et de la méditation zen que Stanislas Wang-Genh, moine bouddhiste alsacien, va entreprendre un pèlerinage. Le mardi 3 mai 2022, il partira du temple de Weiterswiller (Bas-Rhin) après une brève cérémonie, pour se rendre dans un temple japonais. Un projet de longue date, qui a pris le temps de mûrir encore pendant la pandémie.

Il va passer six mois "à la dure" selon ses termes, pour une retraite parmi les moines du Japon. "On y dort peu, on se lève tôt. Tout y est très ritualisé, explique Stanislas Wang-Genh. Je vais me consacrer à la méditation et à l'oubli du désir personnel." Ce pèlerinage lui permettra de poursuivre sa formation de moine.

Le voyage pour aller jusqu'à ce temple sera aussi important que la destination. Stanislas a prévu de partir à vélo. Et pas question de prendre un vélo électrique. En tout, il va partir deux ans, pédaler pendant 35.000 kilomètres et traverser 24 pays. Et c'est loin d'être une évidence pour cet homme de 42 ans. "Je ne suis pas particulièrement sportif, j'ai beaucoup d'appréhension", confie-t-il.

Donner du sens

Il a économisé "pendant des années" pour acquérir du matériel du qualité. Habitué aux voyages, Stanislas souhaite cette fois donner du sens à son périple, être plus qu'un simple touriste.

"Je veux apporter quelque chose aux gens, leur montrer la posture de zazen tout au long du parcours", prévoit Stanislas. La posture de zazen est la méditation assise, notamment pratiquée dans la tradition zen-sôtô du bouddhisme, à laquelle Stanislas a été formé pendant trois ans et demi à Weiterswiller. Il a suivi l'enseignement de son père, Olivier Wang-Genh, maître zen, en tant que disciple.

Dans le civil, Stanislas Wang-Genh vit à Strasbourg, et travaille comme reporter-réalisateur. Une activité qu'il exerce en tant qu'indépendant, et qui n'est pas incompatible avec la vie de moine. "Dans notre tradition, on peut avoir une vie personnelle et professionnelle, notamment en Europe. Ça ne paie pas d'être moine !"

Le pèlerinage commence le 3 mai 2022. Stanislas se rendra Paris puis rejoindra New-York en avion avant de traverser les Etats-Unis. L'Amérique centrale et du Sud, l'Australie ou encore la Chine font partie de son itinéraire.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité