Rodéos à Strasbourg : près de 200 contrôles et une trentaine de verbalisations le week-end du 14-15 mai

Publié le Mis à jour le

Les rodéos sont un fléau grandissant dans les villes comme Strasbourg. La police a donc organisé le week-end du 14-15 mai des opérations anti-rodéos urbains, avec près de deux cents contrôles et une trentaine de verbalisations.

A Strasbourg, le printemps marque le retour des hirondelles, mais aussi celui des rodéos urbains. Dès que les conditions météo s'améliorent, les courses effrénées de véhicules motorisés reprennent. 

Le week-end dernier, les forces de l'ordre ont donc, sur ordre du ministère de l'intérieur et sous l'autorité de la préfète, mis en place des contrôles renforcés. Sur trois jours, les opérations ont permis de réaliser 180 contrôles, 29 verbalisations et deux interpellations dans le Bas-Rhin. Quatre véhicules ont également été saisis. 

Plus d'une centaine de policiers et de gendarmes sont intervenus sur une douzaine de quartiers et communes de l'Eurométropole et du Bas-Rhin (Hautepierre, Meinau, Elsau, Neuhof, Bischheim, Schiltigheim, Lingolsheim, Illkirch-Graffenstaden, Haguenau, Kintzheim et Bischwiller).

Un septuagénaire tué en 2018

Les rodéos urbains sont non seulement bruyants, mais ils mettent aussi en danger la population. En 2018, un septuagénaire a ainsi été tué par un jeune dans un parc à Strasbourg. Il a été condamné à 8 ans de prison ferme pour violences volontaires ayant entrainé la mort. 

Ces opérations de police pour lutter contre les rodéos urbains seront reconduites régulièrement en 2022, dans tout le département du Bas-Rhin.