Afghanistan: la Ville de Strasbourg prête à accueillir des réfugiés

Publié le
Écrit par Astrid Servent
Jeanne Barseghian, la maire de Strasbourg, se dit prête à accueillir les Afghanes et les Afghans qui cherchent refuge après la prise du pouvoir des talibans.
Jeanne Barseghian, la maire de Strasbourg, se dit prête à accueillir les Afghanes et les Afghans qui cherchent refuge après la prise du pouvoir des talibans. © Laurent Rea/Maxppp

Alors que les premiers Français et étrangers évacués de Kaboul arrivent sur le sol français, Jeanne Barseghian, la maire de Strasbourg, annonce que la Ville est prête à accueillir les réfugiés afghans au nom de la tradition hospitalière de la capitale alsacienne.

Depuis dimanche 15 août 2021, l’aéroport de Kaboul est pris d’assaut par des ressortissants étrangers et des milliers d’Afghans. Tous veulent quitter le pays après la prise de pouvoir des talibans. Les images déchirantes de ces grappes humaines accrochées aux avions dans l'espoir de fuir le pire ont fait le tour du monde.

Emmanuel Macron, dans son allocution ce lundi 16 août 2021, indiquait sa volonté de "mettre en sécurité nos compatriotes" et "les Afghans qui ont travaillé pour la France". Alors que les premiers avions en provenance de Kaboul attrissent à Roissy, Jeanne Barseghian, la maire de Strasbourg, annonce que la capitale alsacienne est prête à accueillir les Afghanes et les Afghans qui cherchent refuge sur le sol français. 

Dans un tweet, la première magistrate précise : "Nous avons les capacités d'accueillir dignement". Elle rappelle la longue tradition hospitalière de Strasbourg. Concernant le dispositf d'accueil à mettre en place, il faudra encore patienter pour en connaitre le détail.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.