Infanticide : un père étrangle sa fille de 7 ans "par vengeance" à Ostwald dans le Bas-Rhin

Un homme de 45 ans a été interpellé dans la nuit du dimanche 27 au lundi 28 décembre à Ostwald, près de Strasbourg, soupçonné d’avoir tué sa fille âgée de 7 ans. Il aurait lui-même appelé la police.

Un père a étranglé sa fille dans la nuit de dimanche à lundi à Ostwald, au 6e étage de cet immeuble
Un père a étranglé sa fille dans la nuit de dimanche à lundi à Ostwald, au 6e étage de cet immeuble © Caroline Moreau / FTV

Le drame s'est déroulé au 5 rue de Mulhouse à Ostwald près de Strasbourg (Bas-Rhin) dans la nuit du dimanche 27 au lundi 28 décembre. Un homme de 45 ans a été interpellé par la police : il est soupçonné d’avoir tué sa fille âgée de 7 ans. L'information révélée ce matin par Europe 1 est désormais confirmée.

C'est le père de famille lui-même qui a prévenu la police vers minuit pour se dénoncer. Très calme à l'arrivée des policiers, il les a conduits jusqu'à la chambre où il aurait étranglé la fillette dans son sommeil. La mère de la victime était absente du domicile au moment des faits.

Tout le quartier en état de choc

Travaillant de nuit, elle n'est arrivée que bien plus tard sur les lieux. Stéphanie, une voisine raconte. "Moi, je n'ai pas dormi de la nuit, ma fille a le même âge que la petite fille .... je suis très choquée. J'ai vu la maman sortir de sa voiture en blouse et se précipiter vers l'immeuble. La police l'a bloquée au niveau du garage pour la confier directement aux pompiers et à un médecin. Après avoir longuement discuté avec elle, elle a été conduite à l'hôpital. C'est affreux. Elle était dans un tel état." 

Une voisine dépose une bougie à l'entrée de l'immeuble où s'est déroulé le drame
Une voisine dépose une bougie à l'entrée de l'immeuble où s'est déroulé le drame © Caroline Moreau / FTV

Selon les premiers témoignages que nous avons pu recueillir, ce dernier n'a opposé aucune résistance lors de l'arrivée des forces de l'ordre. Tous décrivent cette famille comme "calme",  "discrète", presque taiseuse, ne laissant transpirer aucune forme de violences. La petite fille avait, quant à elle, l'air d'être "heureuse". 

Je n'ai pas dormi de la nuit. Voir cette maman, sa détresse, son état de choc, ça m'a bouleversée

Stéphanie, une voisine

Le suspect, inconnu des services de police jusqu'à présent, a été placé en garde à vue au commissariat de Strasbourg. Selon les tous premiers éléments de l'enquête, il aurait déclaré avoir agi par "vengeance", pour un motif qui devrait être précisé lors de ses interrogatoires face aux enquêteurs. Il doit être soumis à des examens psychiatriques dans les prochaines heures, tandis que l'ouverture d'une information judiciaire pour meurtre sur mineur par ascendant, ainsi qu'une autopsie de l'enfant, sont prévues mardi. L'enquête a été confiée à la sûreté départementale.

Jointe par téléphone, la maire d'Ostwald, Fabienne Baas, se dit elle aussi "bouleversée par la nouvelle". Une cérémonie d'hommage à la fillette de 7 ans a eu lieu cet après-midi à 17h devant l'immeuble. Une cellule de soutien psychologique devrait être mise en place rapidement.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers