En caleçon pour suivre Racing-OM : "les stadiers n’ont rien voulu savoir"

C’était l’affiche immanquable à la meinau ce dimanche 15 octobre : Strasbourg-Marseille. Un match de gala. Moins pour un supporter de l’OM contraint d’assister à la rencontre, hors parcage visiteur…en caleçon.

Cyril Floreani na toujours pas digéré sa mésaventure.
Cyril Floreani na toujours pas digéré sa mésaventure. © Francetv
« Je suis humilié ! » Deux jours après la rencontre, Cyril Floreani n’a toujours pas digéré sa mésaventure. Dimanche soir, alors qu’il se rendait à la Meinau, ce Mulhousien supporter de l’Olympique de Marseille depuis sa plus tendre enfance, se serait vu refuser l’entrée du stade au motif qu’il portait un survêtement aux couleurs de son club favoris et qu’il n’avait pas de billet pour le parcage visiteurs.

Au milieu de 26.000 personnes


"Je n’avais pas d’autres choix que de retourner à ma voiture. J’ai pris ce que j’avais. Un gilet pour couvrir mon caleçon et une doudoune." Le voilà donc obligé de se dévêtir et de rejoindre les tribunes en petite tenue… au beau milieu de 26.000 personnes.



Loin de passer inaperçu, un cliché du jeune homme a été pris par un autre supporter scandalisé. Posté sur les réseaux sociaux, il créé le buzz, suscitant l’intérêt des médias. "J’étais prêt à rejoindre la tribune réservée aux visiteurs extérieurs. Les stadiers n’ont rien voulu savoir", précise le jeune homme.

"Mon copain n’ose même plus sortir de chez lui maintenant. Il n’est pas allé travailler depuis, il est marqué", s’indigne la compagne du jeune homme. D'autres visiteurs auraient eu été obligés de retourner leurs vêtements pour passer inaperçus.

De son côté, la direction du Racing Club de Strasbourg semble mal à l’aise avec la polémique naissante. Elle a refusé de répondre à nos sollicitations d’interview, mais se défend d’avoir refusé l’accès du stade à quiconque. Elle évoque des échauffourées d'avant match de la part des Marseillais qui l'auraient poussée à durcir ses mesures de sécurité en accord avec la préfecture.

Sollicitée, la fédération des supporters du RCSA se dit prête à réfléchir en concertation avec le club aux mesures d’accueil des visiteurs extérieurs pour les prochaines rencontres. Notamment, Strasbourg-PSG, un choc qui pourrait se révéler beaucoup plus délicat en tribune, comme sur le terrain.




Poursuivre votre lecture sur ces sujets
football sport