• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Comment l’Alsace veut aider à reconstruire la cathédrale Notre-Dame de Paris

La cathédrale Notre-Dame de Paris après l'incendie du 15 avril 2019 / © Alexis Sciard/Max PPP
La cathédrale Notre-Dame de Paris après l'incendie du 15 avril 2019 / © Alexis Sciard/Max PPP

Après le tragique incendie qui a dévasté une grande partie de Notre-Dame de Paris, sa reconstruction est dans tous les esprits. Financières ou techniques, les aides seront indispensables pour redonner son éclat à l'édifice et l'Alsace veut y participer.

Par Catherine Munsch

La destruction de la cathédrale Notre-Dame de Paris a suscité une émotion extrêmement forte à travers le monde, depuis les promesses de dons affluent spontanément. En Alsace aussi, certains mettrons la main à la poche, d’autres aideront par leur savoir-faire.
 

Aide financière annoncée par le Haut-Rhin

Le département du Haut-Rhin annonce une aide exceptionnelle de 100.000 euros pour Notre-Dame de Paris. Dans un courrier du mardi 16 avril, la présidente du conseil départemental du Haut-Rhin, Brigitte Klinkert et l’ensemble des élus départementaux, adressent un message de compassion et de solidarité accompagné d'une annonce.

Brigitte Klinkert explique qu’elle proposera lors de la séance publique du conseil départemental du 21 juin, l’octroi d’une aide exceptionnelle d’investissement de 100.000 euros, afin d’affirmer la solidarité et l’engagement de l’ensemble des Haut-Rhinois dans la reconstruction de cette cathédrale.


Le Bas-Rhin pour une action coordonnée

Le département du Bas-Rhin contribuera à la reconstruction de la cathédrale Notre-Dame de Paris par l'intermédiaire du fonds de concours des collectivités. Ce fonds d’aide recueillerait les contributions d'aides des collectivités (communes, département, régions, villes). Dans une lettre envoyée aux élus alsaciens ce mardi 16 avril, Frédéric Bierry, président du conseil départemental du Bas-Rhin, souhaite une coordination des collectivités:

"De très nombreux soutiens financiers pour la reconstruction de Notre- Dame de Paris ont été annoncés [...]. Il me paraît important de prendre avant tout connaissance des conditions du fonds de concours des collectivités qui va être mis en place par l’Etat afin de répondre au mieux aux besoins réels qui sont pour l’instant très loin d’être connus."

Si les sommes versées devaient dépasser les besoins, "on peut imaginer plusieurs pistes, dont celle de la réfection des édifices culturels ou cultuels, qui ont été laissés en stand-by ces dernières années, faute de moyens." propose le président du département du Bas-Rhin. 
 

Aide technique et savoir-faire des artisans

Les artisans de l'OND, la fondation de l’œuvre Notre-Dame de Strasbourg sont prêts eux aussi à aider. Ils sont prêts à apporter leur savoir-faire à la reconstruction de la cathédrale de Paris. L’oeuvre Notre-Dame est l’atelier de la cathédrale de Strasbourg. Aucune autre cathédrale en France de l’Hexagone n’a d’atelier dédié. Il est unique, d’où son savoir-faire d’exception.

"Un chantier pareil, c’est un coût énorme, explique Eric Fischer, le directeur de la Fondation de l’œuvre Notre-Dame, car il faut beaucoup de temps et des compétences particulières. Une telle reconstruction nécessite des moyens colossaux, tant financiers que sur le plan des compétences. Nous sommes prêts s’il faut aider, mais dans un premier temps, il faudra d’abord faire le point sur les dégâts, voir ce qui peut être sauvé et comment."


"Ce ne sera que bien après que l’on pourra envisager ce qu’il faut reconstruire, comment et avec qui. En France, de manière générale, nous avons de très bon artisans et entreprises, car le pays a une vraie une politique de conservation du patrimoine. Comme l'Etat est propriétaire, il a constitué un réseau d’architectes en chef des monuments historique et leur mission est d’assurer la maîtrise d’œuvre de tous les chantiers français. 

"La reconstruction des cathédrales de Rouen et de Reims a nécessité des décennies de travaux avec la mobilisation de nombreux artisans et entreprises. La cathédrale de Paris nécessitera aussi beaucoup de temps et de moyens financiers."

 

Les communautés religieuses 

Les communautés catholique et juive n'ont pas encore pris de décision quant à l'aide qu'elles apporteront à la reconstruction de Notre-Dame de Paris. 

La communauté protestante ne fera pas de don en tant qu'institution, elle laisse chacun de ses membres libre de faire un don. Christian Albecker, le président du conseil de l'Union des églises protestantes d'Alsace et de Lorraine (Uepal) a envoyé un message de soutient à l'archevêque de Notre-Dame de Paris, le soir-même. L'Uepal s'associe au communiqué à la fédération protestante de France qui a exprimé sa solidarité et sa peine. Cependant Christian Albecker se dit un peu choqué par les sommes qui affluent en deux jours, quand il est si difficile de lever des fonds pour des personnes en difficultés sociales, handicapées, âgées ou sans logis.

La communauté musulmane d'Alsace a fait part dès le lendemain de l'incendie "de son désarroi et de sa grande tristesse face au terrible incendie qui s'est déclenché à la cathédrale Notre-Dame de Paris". Mais Abdelhaq Nabaoui, président du conseil régional du culte musulman et du Cicra (Conseil des imams et cadres religieux d’Alsace) annonce une participation financière à la reconstruction de Notre-Dame de Paris.

"Financièrement on va faire un geste, un don symbolique, car nos moyens ne sont pas énormes, mais nous voulons participer à la reconstruction car Notre-Dame est aussi la nôtre. Nous avons aussi fait un appel aux dons privés par mails auprès de nos fidèles et vendredi lors des prêches, les imams appelleront aux dons dans les moquées."

 

Pour les particuliers qui souhaitent aider financièrement

A l'image de riches donateurs français comme les familles Bouygues, Bettencourt ou l'Oréal, qui annoncent vouloir donner entre 10 et 200 millions, ou la ville de Paris qui annonce une contribution à hauteur de 50 millions d'euros, de nombreux particuliers veulent aider. Plusieurs cagnottes de collectes ont été ouvertes à cet effet. Pour celles qui sont à alimenter en ligne, la vigilence est indispensable. Aux généreux donateurs de veiller à ce que les adresses auxquelles ils envoient leurs dons soient réellement destinées à la reconstruction de la cathédrale Notre-Dame de Paris. Voici quelques adresses officielles : 

https://www.fondation-patrimoine.org
https://www.gouvernement.fr/rebatirnotredame
https://don.fondationnotredame.fr/fapp-notre-dame
 

Sur le même sujet

Estac : Benjamin Nivet annonce la fin de sa carrière

Les + Lus