Conférence anti-avortement au Parlement européen : les féministes seront dans la rue

Une conférence anti-avortement est organisée ce mercredi 23 novembre au Parlement européen pendant la session parlementaire à l'initiative d'eurodéputés conservateurs. De quoi mettre les féministes strasbourgeois.es en colère.

L'information tourne depuis quelques jours au sein des associations féministes de Strasbourg. Une conférence anti-avortement est organisée ce mercredi 23 novembre par des eurodéputés conservateurs. Elle aura lieu au sein du Parlement européen, salle Weiss et à deux jours de la journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes. L'intitulé "s'opposer à l'avortement aux Etats-Unis et en Europe : la voie à suive".

De quoi déclencher la colère des associations féministes strasbourgeois.es. "Nous avons découvert la tenue de cette conférence sur nos réseaux. Des internautes nous ont fait suivre l'information", explique Aliénor Laurent, co-président d'Osez le féminisme 67.

Et de poursuivre "nous sommes entrain de nous organiser pour nous rassembler devant le Parlement européen ce mercredi à 18h00. Comment ce genre de discours peut-il être tenu dans l'enceinte de cette institution garante de nos droits fondamentaux, dont l'avortement?" s'interroge la co-présidente.

Si la symbolique peut choquer les militants.es, dans la pratique, ces conférences sont autorisées. "Lorsqu'une intervention, une conférence de presse est à l'initiative des eurodéputés, d'un point de vue réglementaire, il n'y a pas de reproche à faire. C'est le jeu de la démocratie dans les institutions européennes" explique Christine Boos, journaliste pour la rédaction européenne de France 3.

En effet, parmi les organisateurs, Margarita de la Pisa Carrion, une eurodéputée espagnole de groupe VOX, les conservateurs. Et l'ONG European center for law and justice qui se présente comme une organisation de défense des droits de l'homme mais se positionne sur son site internet sans détour contre l'avortement. 

Mais précise la journaliste, ce genre d'événement n'obtient que peu d'écho dans la presse. Mais pas de quoi rassurer les internautes qui ont réagi à cette publication sur les réseaux sociaux. Ni les associations qui se retrouveront avec pancartes et slogans pour porter la voix des pro-avortement. Ce sera donc ce mercredi à 18h00 devant le Parlement européen à Strasbourg.