Football : le Racing Club de Strasbourg fait match nul face à Troyes mais engrange son premier point de la saison

Publié le Mis à jour le
Écrit par Astrid Servent
L'homme du match, Adrien Thomasson (à gauche) à la lutte avec Florian Tardieu (en rose) lors de la troisième journée de Ligue 1 entre le Racing Club de Strasbourg Alsace RCSA et l'Esperance sportive Troyes Aube Champagne ESTAC.
L'homme du match, Adrien Thomasson (à gauche) à la lutte avec Florian Tardieu (en rose) lors de la troisième journée de Ligue 1 entre le Racing Club de Strasbourg Alsace RCSA et l'Esperance sportive Troyes Aube Champagne ESTAC. © Jean-Marc Loos / Maxppp

C’est devant une Meinau chauffée à blanc, et malgré la pluie dominicale, que les hommes du Racing ont fait match nul face à Troyes. Score : 1-1. Les Strasbourgeois engrangent enfin leur premier point de la saison.

Le Racing Club de Strasbourg devait impérativement prendre des points. Avec deux revers en deux matchs, les jouers strasbourgeois n’avaient toujours pas ouvert leur compteur cette saison. Une seule équipe affichait le même maigre palmarès : Troyes, justement, l’adversaire du jour. Cette troisième journée de Ligue 1 se solde sur un match nul : 1-1. Le premier point de la saison est dans l'escarcelle.

Les hommes de Julien Stephan avaient plutôt bien commencé avec 4 belles occasions, certes manquées, dès le premier quart d'heure. Mais c'est un Troyen qui ouvre la marque : Yoann Touzghar marque le premier but de la rencontre à la 19ème minute.

A la mi-temps, les Bleus étaient incontestablement la lanterne rouge de Ligue 1 avec un zéro pointé.

A l’entrée de la seconde période, la pression s’intensifie, en même temps que la pluie. Il faut attendre la 77ème minute pour voir Thomasson délivrer enfin la Meinau. A l'issue des 8 minutes de temps additionnel, le résultat n'a pas évolué : 1 but partout et une ambiance de folie pour célébrer le premier point de la saison des Strasbourgeois.

L'entraineur strasbourgeois, Julien Stephan,se montre satisfait du ressort de l'équipe : "C'est costaud d'avoir fait ce qu'ils ont fait en deuxième période. Tout le monde a pris beaucoup de plaisir à voir une équipe de Strasbourg engagée comme ça". Il salue une seconde mi-temps "maîtrisée, ultra offensive, d'une intensité folle", tout en regrettant l'issue du match : " Il y a de la frustration. C'est un match qu'on aurait mérité de gagner". 

Le défenseur Lucas Perrin partage cette frustration : "C'est sûr que rapporter 1 seul point en trois matchs, cà n'est pas assez mais ce n'est que le début de saison. Il faut garder notre état d'esprit de seconde mi-temps, comme aujourd'hui face à Troyes, comme face au PSG l'autre jour. Et ça passera".

Les hommes de Julien Stephan ont une semaine pour préparer la prochaine rencontre : ce sera Brest à la Meinau le dimanche 29 août. Coup d'envoi à 15h. D'ici là, il va falloir travailler.

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.