• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Ile du Rohrschollen à Strasbourg : des poissons morts retrouvés dans un bras d'eau

Bras asséché de l'île du Rohrschollen / © Alain Scherer
Bras asséché de l'île du Rohrschollen / © Alain Scherer

Le monde de la pêche est en émoi dans le Bas Rhin après la découverte de nombreux poissons morts dans un bras de rivière situé sur l'île du Rohrschollen à une dizaine de kilomètres de Strasbourg. Le bras d'eau s'est asséché, emprisonnant les poissons qui s'y trouvaient.

Par Anne-Laure Marie

L'île du Rohrschollen est une réserve naturelle, une forêt de type rhénane à quelques pas de Strasbourg. Classée réserve naturelle en 1997, elle regorge d'espèces animales et végétales typiques de ces forêts humides, un écosystème fragile à protéger donc. 

Du coup, les réseaux sociaux ont commencé à s'affoler quand des photos de poissons morts prises sur l'île du Rohrschollen ont été publiées. 
 

Des poissons morts sur l'île du Rohrschollen / © Alain Scherer
Des poissons morts sur l'île du Rohrschollen / © Alain Scherer

"Je l'ai su la semaine dernière, témoigne Alain Scherer, pêcheur amateur, je suis allé voir et j'ai décidé de poster la photo sur Facebook pour que ça bouge". Et ça a fonctionné, nous avons contacté la fédération de pêche du Bas Rhin, en ébullition pour tenter d'y voir clair, mais pour l'instant, difficile de savoir ce qu'il s'est passé. Un bras d'eau s'est soudain retrouvé à sec emprisonnant les poissons qui s'y trouvaient, peut être un dysfonctionnement des prises d'eau qui l'alimente. EDF et Voies Navigables de France sont prévenues mais pour l'heure, pas encore d'explications. "Le problème, c'est que c'est une réserve naturelle de la loche de rivière, une espèce à très forte valeur patrimoniale que l'on ne trouve qu'à deux endroits dans le Bas Rhin, en Alsace Bossue et dans cette zone asséchée du Rohrschollen, s'inquiète David Pierron de la fédération de pêche, mais pour l'heure pas question d'incriminer qui que ce soit, on ne sait pas encore ce qu'il s'est passé".

Sur le même sujet

Interview de Grégoire scout d'Europe. Bréménil

Les + Lus