• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

“Une petite fantaisie pour les matins gris” : Strasbourg met l'art au pied de ses immeubles

L'un des mâts-girouettes inspirés des arbres de mai, l'oeuvre de Céclie Falières. / © Christian Laemmel / France 3 Alsace
L'un des mâts-girouettes inspirés des arbres de mai, l'oeuvre de Céclie Falières. / © Christian Laemmel / France 3 Alsace

Lancé à l’été 2015 pour stimuler les croisements entre un-e artiste, un designer ou artisan d’art et le secteur de l’immobilier, l’appel à projets Signature Eurométropole compte aujourd’hui neuf projets lauréats réalisés ou en cours de réalisation. Petite visite guidée.

Par Christian Laemmel

Apporter de l'art au pied des immeubles c'est le projet Signature à l'initiative de l'eurométropole mis en oeuvre depuis 2015. En ligne de mire, il y a la volonté de susciter des vocations et d'attirer des talents. Les projets se traduisent sous des formes très variées : mâts-girouettes à la Montagne-verte, installation en acier sur l’immeuble le Métropolitan dans le quartier gare et des formes suspendues inspirées de charpentes navales dans l’entrée de la clinique Rhena au Port du Rhin.


En route pour le quartier de la Montagne Verte pour nous intéresser précisément aux mâts-girouettes inspirés des arbres de mai. C'est le projet de Célie Falières, l'artiste– plasticienne qui a été choisi pour son côté participatif et festif. Ces mâts comportent chacun six bandeaux de fer forgé, où se côtoient divers éléments proposés par les habitants des deux immeubles bordant la placette.

Célie Falières, a été touchée par l'intérêt des habitants : "les gens m’ont proposé toutes sortes d’emblèmes en rapport avec l’endroit d’où ils venaient ou des choses qu’ils aimaient. Si c’était à refaire, je prendrais un peu de temps en habitant un appartement pour être d’avantage en relation avec eux. Ce qui est délicat dans une commande publique, c’est que l’on ne vit pas là où on va implanter l'œuvre, et pour moi c’est très important que les habitants puissent se l’approprier."

Allez on vous emmène en balade entre les totems au 223 de la route de Schirmeck à Strasbourg.


Le promoteur Stradim a remporté l’un des appels à projets 2017 "pour donner vie et sens à la placette centrale de l’ensemble immobilier  L’Avenue." Pour Florence Nitzsche, juriste chez Stradim : «Nous voulions rendre la placette conviviale, contribué à l’amélioration de la qualité de vie des habitants tout en soutenant l’expression artistique.»

Trois réalisations Signature 2017 dans l'eurométropole / © Christian Laemmel / France 3 Alsace
Trois réalisations Signature 2017 dans l'eurométropole / © Christian Laemmel / France 3 Alsace

Parmi les habitants qui tiennent à défendre ce projet il y a Saverio Gramegna, le gardien des immeubles, un brin poète.

C’est une petite fantaisie pour les matins gris, c’est original. L’œuvre est à l’image des habitants des immeubles, elle représente la mixité des régions et des pays...


A l'initiative de ce projet, Valentine Lepage, responsable de l'économie créative à Strasbourg - eurométropole. «Depuis le lancement de la charte Signature, l’intérêt est grandissant tant de la part des promoteurs immobiliers que du secteur de l’habitat social ou de l’habitat participatif.» Pour encourager la démarche, l’eurométropole de Strasbourg finance à hauteur de 15.000 euros maximum la conception de l’œuvre; une somme versée directement au créatif. Le porteur de projet immobilier s’engage quant à lui à prendre en charge les frais de réalisation et d’installation.


Pour 2018, quatre nouveaux projets ont été sélectionnés, parmi eux l’œuvre de Vincent Chevillon (3 Blacks Swans / Presqu’île Malraux) ou encore celle de Letizia Romanini (Trianon Résidences / Lingolsheim)

Des exemples de nouveaux projets "Signature" pour 2018-2019 / © 1. Icade Promotion, artiste Vincent Chevillon
2-3. Trianon Résidences, artiste Letizia Romanini
4. Lofts BK, artiste Gretel Weyer
Des exemples de nouveaux projets "Signature" pour 2018-2019 / © 1. Icade Promotion, artiste Vincent Chevillon 2-3. Trianon Résidences, artiste Letizia Romanini 4. Lofts BK, artiste Gretel Weyer

Vous pouvez consulter et déposer ici un dossier de candidature.

Signatures, c'est quoi ?

Signature s'inscrit dans la démarche de la Charte "un immeuble, une œuvre" portée par le ministère de la Culture de la Communication, qui invite les entreprises à s'engager pour commander ou acquérir une œuvre d'art dans tout programme d'immeuble à construire ou à rénover.

Sur le même sujet

Interview de Grégoire scout d'Europe. Bréménil

Les + Lus