Pourquoi l'université de Strasbourg va quitter le réseau social X – ex Twitter

L'université de Strasbourg annonce ce mercredi 17 janvier quitter le réseau social X à la fin du mois de février. Elle évoque plusieurs raisons à cette décision, notamment la certification payante, la démultiplication de fausses informations et du complotisme.

L’université de Strasbourg va se passer du réseau social X – ex Twitter. Dans un communiqué diffusé ce mercredi 17 janvier, l'Unistra explique que "l’évolution prise par ce réseau" racheté en octobre 2022 par le milliardaire Elon Musk "motive cette décision".

"Le réseau X ne répond plus aux critères de bonne conduite européenne sur les réseaux sociaux", précise l'université. Elle pointe également la mise en place d'une certification payante "laissant à penser que le paiement vaut fiabilité de l’information". Enfin l'Unistra rappelle que des chercheurs qui étudient ces plateformes ont "démontré le virage nocif pris par son propriétaire, induisant une montée en puissance du complotisme, la démultiplication de fausses informations, jouant ainsi sur les opinions publiques et contre l’éthique indispensable dans le débat public". 

L'université de Strasbourg, qui compte près de 57 000 étudiants et plus de 2 000 enseignants, laissera visible son compte X jusqu’à fin février, avant sa suppression. "L’objectif étant d’inviter ses abonnés à rejoindre ses autres réseaux sociaux et de laisser le temps aux comptes affiliés à l’université de migrer vers d’autres plateformes".

"Attachée à la diffusion d’informations fiables, au respect du débat public, l’université invite ses abonnées à suivre son actualité sur ses autres réseaux sociaux, comme LinkedIn, Youtube Instagram ou encore Facebook" peut-on également lire dans le communiqué.

Elle rappelle que plusieurs universités ont déjà quitté X (université Rennes-2, université Lyon-3) et d’autres y réfléchissent (Université de Bordeaux, Université d’Aix-Marseille, Université Rennes 2…).

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Grand Est
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité