Strasbourg : l'audience du campement de la rue du rempart

Le dossier du campement de la rue du Rempart est passé cette après-midi devant le Tribunal de grande instance de Strasbourg.  Le jugement est mis en délibéré au 21 septembre. 

Le terrain derrière la gare, ne désemplit pas. Plusieurs dizaines de tentes sont à nouveau installées rue du Rempart, derrière la gare de Strasbourg, depuis le début de l'été.
Il y aurait même plus de familles aujourd'hui qu'en juillet. Les conditions sanitaires sont toujours extrêmement précaires avec trois toilettes sèches et un point d'eau.

Ses occupants sont des migrants et des demandeurs d'asile. Pour les aider l'association Strasbourg action solidarité a sollicité une avocate. 

"Il y a 102 personnes cette après-midi (...) c'est énorme comme dossier, explique Sophie Schweitzer, avocate des demandeurs d'asile. Je veux qu'il soit dit aussi que l'Eurométropole avait d'autres options que d'assigner en expulsion. L'Eurométropole pourrait assigner l'Etat en l'obligeant à répondre à ses obligations et donc à héberger ces personnes. Tout l'argent qui a été utilisé là pour faire des procédures contre ces personnes et bien il pourrait être utilisé pour viabiliser le terrain."


Aujourd'hui l'avocate est aidée par trois confrères et des interprètes pour suivre les deux procédures en cours, l'expulsion des occupants demandée par l'Eurométropole et l'obligation pour l'Etat de les reloger.

41.06 je veux qu'il soit dit que l'eurométropole avait d'autres options,  soit assigner l'Etat
Soit viabiliser le terrain.
23s

Le jugement est mis en délibéré au 21 septembre. L'Eurométropole attend cette date pour s'exprimer. 

De son côté l'Etat a commencé à reloger quelques familles ; la fillette hospitalisée mi-août pour une suspicion de tuberculose, qui s'est avérée négative, a pu rejoindre La Rochelle avec sa famille, la semaine dernière. 





L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité