Strasbourg : les fonctionnaires du rectorat manifestent pour de meilleures conditions de travail

Le personnel du rectorat de l'académie de Strasbourg dénonce l’absence de restaurant d’entreprise et des conditions de travail qui se dégradent.

Par M.C.

Selon Robert Maire, délégué syndical CGT, "la situation est grave" au sein du rectorat de Strasbourg qui emploie 460 fonctionnaires. "Les personnels sont arrivés au bout de leurs forces. On espérait un dialogue avec la rectrice le 7 juin, mais ça n'a été qu'une présentation de points de vue. Concrètement, ce qui nous inquiète c'est que le personnel n'arrive même plus à pouvoir se restaurer correctement le midi, la cantine a été supprimée et aucune solution de remplacement n'a été apportée."

Strasbourg : les fonctionnaires du rectorat manifestent pour de meilleures conditions de travail

"On leur dit qu'ils peuvent manger pour 9 euros, mais pour des gens à 1300, 1400 euros par mois, c'est juste pas possible", poursuit Robert Maire. Il demande au rectorat de mettre en place une subvention supplémentaire "pour faire en sorte que le prix des repas tombe à quatre euros". On se bat aussi pour avoir une salle de pause, aujourd'hui les collègues mangent dans leurs bureaux."

Le syndicaliste pointe aussi du doigt le manque d'effectifs. "Ça fait dix ans qu'on subit des suppressions de postes tous les ans, le rectorat de Strasbourg est déjà un rectorat sous doté. Il y a des malaises régulièrement dans les bureaux, les fonctionnaires n'arrivent plus à faire tout le travail, et sont obligés de faire des sélections pour prendre ce qu'il y a de plus urgent à faire, et laisser tomber le reste. On en arrive à des situations comme ça qui sont dramatiques, aussi bien pour le service public que pour les usagers". Il promet que les fonctionnaires ne "lâcheront rien" et que la mobilisation se poursuivra à la rentrée.

Sur le même sujet

À la découverte de la fabrication de l'eau de Soultzmatt

Les + Lus