Les illuminations de la cathédrale de Strasbourg font leur grand retour devant une foule de spectateurs masqués

La saison estivale du spectacle son et lumière projeté sur la cathédrale de Strasbourg débute ce samedi 25 juillet, avec un show sensoriel et contemplatif qui invite à ralentir au rythme de l'oeuvre de Beethoven. La foule, compacte et masquée, s'est pressée pour l'avant-première, vendredi. 

Les couleurs vives danseront sur la façade occidentale de la cathédrale trois fois par soirs jusqu'au 30 septembre
Les couleurs vives danseront sur la façade occidentale de la cathédrale trois fois par soirs jusqu'au 30 septembre © P. Dezempte / FTV
Il y avait du monde vendredi soir pour l'avant-première du spectacle son et lumière projeté sur la cathédrale de Strasbourg. Le show débute officiellement ce samedi 25 juillet à 22h15, mais la foule s'est montrée compacte pour l'avant-première, vendredi soir, dans les zones dédiées et dans les rues aux alentours. 

La rosace de la façade de Notre-Dame est en effet à nouveau mise en lumière cet été, et le sera chaque soir jusqu'au 20 septembre, à raison de trois représentations par soir. 
 
Le spectacle a été projeté vendredi soir en avant-première sur Notre-Dame
Le spectacle a été projeté vendredi soir en avant-première sur Notre-Dame © La Chouette Photo

Le traditionnel spectacle estival, baptisé "Pause", se veut une invitation à la détente après une période mouvementée et anxiogène. 
 

C’est une invitation à ralentir, à s’émerveiller, même s’il y a des moments plus dynamique dans le spectacle, les tableaux sont plutôt lents, comme la musique, ce qui est à contre-courant de ce type d’événement.

Gaëtan Gromer, Les Ensembles 2.2, créateur de la partie sonore du spectacle


Cinq tableaux différents sont projetés en harmonie avec les partitions de Beethoven, dont la naissance, il y a 250 ans, est célébrée cette année. Une expérience contemplative et sensorielle de 12 à 15 minutes inspirée par les Lettres à l’immortelle bien-aimée du compositeur.

Masque obligatoire


L'accueil des spectateurs du spectacle a dû toutefois être adapté aux mesures sanitaires. Deux sas ont été mis en place rue du Dôme et place du Château. Les visiteurs doivent y passer pour accéder à la zone de spectacle. Le port du masque est vérifié et les sacs sont fouillés.
 
La foule s'est amassée devant la cathédrale pour assister à l'avant-première des illuminations estivales, vendredi 24 juillet
La foule s'est amassée devant la cathédrale pour assister à l'avant-première des illuminations estivales, vendredi 24 juillet © FTV


La capacité d'accueil de la "fan zone" à été fixée à 2000 personnes. "On aurait pu étendre la capacité à 2500, mais on a choisi de la limiter à 2000 pour que chacun ait un confort visuel et spatial pour profiter du spectacle", explique Guillaume Libsig,
adjoint au maire en charge de la politique événementielle.

Une foule compacte s'est néanmoins formée pour observer le spectacle depuis la rue Mercière, vendredi soir. Pour les curieux très peu tentés par un bain de foule, même masqué, en cette période, l'application mobile GOH, propose une déambulation poétique qui  permet d'appréhender la ville de jour comme de nuit dans cette même ambiance musicale relaxante, avec des jeux de pistes à travers les rues. 
 
L'application GOH se veut un prolongement de l'expérience sonore proposée lors du spectacle estival
L'application GOH se veut un prolongement de l'expérience sonore proposée lors du spectacle estival © P. Dezempte / FTV


Développée par Les Ensembles 2.2, société en charge de la partie sonore du spectacle, elle géocalise le promeneur et lui propose un parcours sonore de 40 points répartis dans l'Eurométropole, pour redécouvrir les lieux au rythme de Beethoven.
 

Lors de votre balade dans les rues de Strasbourg, on vous invite à ouvrir l'application pour voir s'il y a un point ou deux près de vous où vous pourrez vous poser et écouter un morceau de musique.


Le spectacle son et lumière sur la cathédrale se déroule du 25 juillet au 31 août à 22 h 15, 22 h 45 et 23 h 15, et du 1er au 20 septembre à 21 h 30, 22 h 15 et 22 h 45. Sans inscription.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
cathédrales culture patrimoine art
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter