• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Strasbourg : les interventions des démineurs et rues barrées pour cause de colis suspects se multiplient

Démineur intervenant sur colis suspect / © Jean-Marc Loos/Max PPP
Démineur intervenant sur colis suspect / © Jean-Marc Loos/Max PPP

A Strasbourg en cette fin décembre, les cas de colis suspects signalés sont presque quotidien. Cela nécessite des interventions d'équipes de démineurs et bloque la circulation des rues pour des durées plus ou moins longues. Alors un petit conseil: n'oubliez pas vos bagages et valises n'importe où ! 

Par Catherine Munsch

Ce dimanche 23 décembre, deux rues du centre-ville de Strasbourg ont été bloquées et interdites à la circulation pendant trois quart-d'heure. On ne passait plus rue Brûlée et rue du Dôme entre 12h15 et 13h00. Barrage de police pour cause de colis suspect. 
Rue du Dôme interdite à la circulation pendant 3/4 d"heure ce dimanche midi / © Emmanuelle Gambette/France3Alsace
Rue du Dôme interdite à la circulation pendant 3/4 d"heure ce dimanche midi / © Emmanuelle Gambette/France3Alsace

Pendant trois quarts d'heure, on ne pouvait plus circuler ce dimanche rue Brûlé et rue du Dôme à Strasbourg. Pour cause de colis suspect. La police a sécurisé les rues et les démineurs ont fait sauter le colis. Dans ce cas il s'agissait d'une valise...vide. Les cas du même genre se démultiplient. Oublis ou simples abandons. Cette dernière semaine, il y en a eu cinq ou six. Le 19 décembre c'était en pleine après-midi, vers 15h30, à côté du centre commercial des Halles. Les démineurs sont intervenus, mais là c'était un bagage oublié. 
 
Tram arrêté et circulation des voitures interdites dans le tunnel devant les Halles à Strasbourg / © Marie Pouchin/France3Alsace
Tram arrêté et circulation des voitures interdites dans le tunnel devant les Halles à Strasbourg / © Marie Pouchin/France3Alsace
Malheureusement à chaque fois, c'est du stress pour tout le monde. Des forces de l'ordre mobilisées, des unités spéciales de déminage, des citoyens empêchés de circuler et vaquer à leurs occupations. "Parfois ce sont des paquets laissés dans les corbeilles avant des vélos. Mais les gens sont inquiets actuellement, alors ils nous appellentexplique le commandant de permanence, en cette veille de Noël. "Parfois le propriétaire se présente juste avant que nos équipes interviennent pour détruire le paquet. Quand c'est un sac de courses, on peut voir ce qu'il y a dedans, c'est plus simple, mais quand c'est fermé, il faut faire venir les démineurs. Hier aussi il y en avait un au centre-ville".

Alors bien sûr, en cette fin d'année si difficile à Strasbourg, il est compréhensible que les gens soient perturbés et que certains oublient un bagage dans les rues, sur les places ou les magasins. Mais voilà, ces oublis ont des conséquences: ils mobilisent les forces de l'ordre, des agents spécialisés et empêchent les citoyens et touristes de se promener en toute quiétude. 

 

Sur le même sujet

EDR - le mouvement anti-spéciste

Les + Lus