• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Strasbourg : Kamisa Negra, animatrice périscolaire le jour et chanteuse le reste du temps, adoubée par Booba

Démons, le nouveau single de Kamisa Negra / © Document remis
Démons, le nouveau single de Kamisa Negra / © Document remis

Vous l'avez découvert lors de sa participation à "la Nouvelle Star" ou peut-être sur les réseaux sociaux avec ses "covers" du rappeur français Booba, Kamisa Negra, fait vibrer la Toile avec son timbre si particulier. Elle sort "Démons", un opus dans lequel la Strasbourgeoise dévoile sa part sombre.

Par A.B.

"Je suis moins douce que ma voix, M'dis pas que je suis gentille [...] Je chante, j'ai l'air posée, mais j'fais de la résistance", c'est avec ces paroles que Kamisa Negra démarre son dernier opus "Démons". Tout est dit. La jeune Strasbourgeoise au timbre si particulier dévoile sa part sombre.

Derrière cette douce voix se cache un tempérament de feu. "Je voulais bousculer certains clichés de la musique urbaine avec cette chanson. Quand t'es une fille, on attend de toi des performances vocales, une attitude de fille gentille. Mais nous avons toutes nos démons. Parfois, nous sommes un peu vulgaires, en colère, revendicatrices, bref, nous sommes ce que nous sommes." 
 

Animatrice périscolaire dans son autre vie 

Kamisa Negra, de son vrai prénom Camille, a grandi et vit encore au Neuhof à Strasbourg. Investie dans la vie de son quartier et dans son travail. En dehors de la musique, la jeune femme de 26 ans est animatrice périscolaire dans une école à Cronenbourg. "J'ai deux passions dans la vie, le chant et les enfants. Avec eux, je chante aussi parfois. Mais je suis surtout là pour les aider à faire les devoirs", explique Camille en riant. Un emploi qui lui permet  de se libérer du temps pour la musique.
 

Une enfance bercée par la musique

Aussi loin qu'elle s'en souvienne, la musique a toujours fait partie de sa vie. Camille, bercée par la rumba, la musique africaine de son papa ou encore par la soul, la musique française de part sa maman. Des goûts musicaux éclectiques qu'on retrouve dans les compositions de Kamisa Negra "Si je dois classer mon style, je dirais qu'il s'agit de musique urbaine. Mais j'y apporte sur chaque morceaux un peu de tout ce que j'aime. Un peu de tous ceux qui m'ont bercé de Booba, à Jimi Hendrix en passant par Renaud."
 

"Booba m'a snipée"

A 26 ans, Camille comptabilise déjà vingt ans de chant. Avec un passage dès ses 11 ans dans la chorale des Gospels Kids d'Alfonso Nsango. Puis dans le groupe des Fives Sisters. Une expérience qui lui permet de multiplier les scènes et le représentations. Petit à petit, Camille pendra son envol, en solo. En 2017, elle est "snipée" par le rappeur français Booba. La Strasbourgeoise a repris un de ses titres "DKR". Une reprise "validée"par le rappeur français. 
 
Forte de cette nouvelle visibilité elle est repérée par l'équipe de casting de la Nouvelle Star. Elle atteindra le dernier prime de l'émission, fin 2017, en faisant partie des six derniers candidats en lice. 
 

Kamisa Negra est propulsée. Elle cumule plus de 5 millions de vues sur sa chaîne Youtube et près de 60.000 followers dans ses différents réseaux sociaux. Un véritable coup de projecteur pour la Strasbourgeoise. Pour autant, les propositions qu'elle a reçues à la suite de son passage n'ont pas été très concluantes."C'est ça le milieu de la musique, du jour au lendemain vous passez de l'ombre à la lumière. Il faut être fort et avoir des bonnes bases. Moi, c'est ma famille. Elle me soutient à 100% dans ma carrière musicale mais m'aide à toujours garder les pieds sur terre". Kamisa Negra qui continue d'écrire, de composer et espère pouvoir sortir un album très prochainement sous le label strasbourgeois Remade Music. Et de conclure "je rêve comme tout chanteur de vivre de ma passion. Mais l'essentiel pour moi c'est de toujours faire ce que j'aime et d'être moi".
 

Sur le même sujet

toute l'actu musique

Restauration intérieure de la Villa Majorelle à Nancy

Les + Lus