• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Strasbourg à moins de deux heures de Paris

© A.Bucur - France 3 Alsace
© A.Bucur - France 3 Alsace

Neuf ans après l'ouverture commerciale de la première phase du TGV Est, la SNCF a mis en service dimanche matin les 106 km de voies nouvelles entre Baudrecourt et Vendenheim. La première rame directe a débarqué ses passagers dans la capitale alsacienne à 8 h 26, après 1 heure 49 de trajet.

Par Danièle Léonard

Lancement de la LGV Est


La dernière tranche de la ligne a coûté un peu plus de deux milliards d'euros, financés par l'Etat et les collectivités. La première phase, 300 km entre Vaires-sur-Marne (Seine-et-Marne) et Baudrecourt avait été inaugurée en juin 2007. Il fallait auparavant 4H00 pour se rendre à Strasbourg depuis Paris.

Lancée en 2009, la mise en place de la deuxième phase de la LGV Est a lieu avec trois mois de retard, en raison de l'accident d'une rame d'essais qui avait coûté la vie à 11 personnes et fait 42 blessés.


Des familles des victimes du déraillement de la rame d'essai le 14 novembre dernier, accompagnées par le PDG de la SNCF Guillaume Pépy, sont également arrivées ce matin à Strasbourg. Elles se seraient recueillies en toute discrétion devant la carcasse du TGV accidenté, à Cronenbourg.
Interview de Guillaume Pépy
A l'occasion de l'ouverture de la LGV Est 2è phase - France 3 Alsace
Du fait de ce dramatique accident, les TGV ne circuleront provisoirement que sur une voie aux abords de Strasbourg. Il faudra donc dans un premier temps 1H49 aux trains directs pour relier Strasbourg à Paris, contre 1H46 dans le sens inverse.

Des hausses de tarifs "raisonnables" 

Au total, 32 trains par jour rouleront entre Paris et Strasbourg, avec un coût des billets qui augmentera de façon "raisonnable" a assuré la SCNF. Les destinations qui ne bénéficieront pas de gain de temps ne seront pas touchées par la hausse. Les autres verront le prix du billet augmenter de trois euros en moyenne. L'augmentation maximum est plafonnée à 11%, ce qui ferait passer le prix d'un billet de seconde classe pris à la dernière minute en heure de pointe de 96EUR à 107EUR.
Guillaume Pépy, entouré d'élus strasbourgeois, dont le maire Roland Ries / © C.Laemmel - France 3 Alsace
Guillaume Pépy, entouré d'élus strasbourgeois, dont le maire Roland Ries / © C.Laemmel - France 3 Alsace
D'ici 2020, la SNCF espère augmenter la fréquentation annuelle de la LGV de 700.000 voyageurs, en la portant de 12,1 millions actuellement à 12,8 millions d'ici à 2020, dont 2,1 millions à l'international.

Un "village européen" pour célébrer "l'Européenne"

Pour célébrer l'évènement, un village européen est installé sur la place de la gare de Strasbourg. Il présente les grandes destinations de la LGV Est, désormais appelée "l'Européenne".
Les destinations du TGV-Est / © C.Laemmel - France 3 Alsace
Les destinations du TGV-Est / © C.Laemmel - France 3 Alsace
La SNCF et la ville de Strasbourg se sont associées pour proposer de nombreuses animations tout au long de cette journée, dont une scène ouverte, des ateliers culinaires, la présence d'un caricaturiste et de food-trucks.




Sur le même sujet

La sortie du Fioul en question

Les + Lus