Strasbourg : ouverture de la boutique de Noël du Secours populaire, "nous avons besoin de dons de jouets neufs"

Publié le Mis à jour le
Écrit par Caroline Moreau .

A moins d’un mois des fêtes de fin d’année, le Secours populaire du Bas-Rhin ouvre à Strasbourg sa traditionnelle boutique de Noël. Cette année, en raison de l’inflation, l’association manque de jouets neufs à mettre en vente. Elle lance un appel urgent aux dons.

"J’aimerais bien vous donner un jouet neuf, mais avec la hausse des prix, je ne peux pas me le permettre cette année" : voilà une phrase entendue à plusieurs reprises par les bénévoles du Secours populaire du Bas-Rhin lors d’une collecte organisée mi-novembre dans un magasin alsacien.

Les temps sont durs, et cela se voit aux dons de jouets récoltés par les associations caritatives. Le Secours populaire voit affluer les produits d’occasion, mais peu d’objets neufs. "Il n’y a pas moins de solidarité cette année, car les collectes organisées par les particuliers et les entreprises sont plus nombreuses que l’an dernier, constate Lucie Quesado, chargée du développement local à l’antenne bas-rhinoise de la structure caritative. En revanche, on constate une évolution de l’état des jouets donnés : dans la grande majorité, ils ont déjà servi. Les gens veulent quand même donner, mais ils donnent ce qu’ils peuvent".

L’association en appelle à des produits neufs pour une question de dignité. "Les enfants des familles dans le besoin ont aussi le droit d’avoir des cadeaux de qualité, justifie Lucie Quesado. Quand vous vous apprêtez à faire un don, dites-vous « est-ce ça me ferait plaisir de recevoir cela ? ». Ne donnez pas ce que vous ne voudriez pas recevoir", suggère-t-elle.

D’autant que les dons de jouets d’occasion rajoutent du travail aux bénévoles de l’association. Il faut les trier, les nettoyer, les réparer parfois, pour que dans certains cas les joujoux ne soient finalement pas gardés s‘ils sont en trop mauvais état.

Des jouets vendus à 10 euros maximum

Les jouets récoltés lors de collectes ou grâce à des dons de magasins permettent d’étoffer les rayonnages de la boutique de Noël. Ils ne sont pas donnés mais vendus à prix modique. Le tarif est fixé en fonction de la taille du jeu et ne dépasse pas 10 euros. Le magasin est ouvert à tous, sans condition de ressources, il n’est pas nécessaire d’être bénéficiaire du Secours populaire pour y faire des achats.

Faute de dons dans les prochaines semaines, l’association craint de ne pas pouvoir assurer le réassort des rayonnages de la boutique de Noël jusqu'aux fêtes. C’est pourquoi elle organise encore plusieurs collectes en Alsace dans le courant du mois de décembre :

  • Du lundi 5 au dimanche 11 décembre, à Strasbourg, dans la galerie commerciale Rivétoile ;
  • Jusqu’au 13 décembre à Illkirch-Graffenstaden, dans le centre commercial Auchan (face au Flunch) ;
  • Les personnes souhaitant faire des dons peuvent aussi se rapprocher des antennes de l’association à Mutzig et Bischwiller (Bas-Rhin).

Le Secours populaire du Bas-Rhin lance aussi un appel à partenariat auprès des magasins de jouets de la région, pour qu’ils acceptent d’installer un bac à collecte dans leur boutique.

La boutique de Noël du Secours populaire est ouverte du 1er au 22 décembre, les lundis, mardis et jeudis de 10h à 12h et de 13h à 16h, au 5 rue Jean-Henri Lambert à Strasbourg (Bas-Rhin).

Au-delà des jouets, l’association reste toujours à la recherche de dons financiers, ainsi que de bénévoles. Elle sera présente sur le village du partage du marché de Noël de Strasbourg du 2 au 18 décembre.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité