Strasbourg : la première bibliothèque partagée dans une résidence de la Ganzau

La bibliothèque partagée a été inaugurée ce 18 octobre à la résidence Parenthèse / © Léna Romanowicz / France 3 Alsace
La bibliothèque partagée a été inaugurée ce 18 octobre à la résidence Parenthèse / © Léna Romanowicz / France 3 Alsace

La première bibliothèque partagée dans une résidence privée a été inaugurée ce 17 octobre dans le quartier de la Ganzau, à Strasbourg. Le parrain, l'écrivain Eric Genetet, a choisi les 70 premiers livres qui sont venus orner les étagères de la bibliothèque. 

Par Léna Romanowicz

La première bibliothèque partagée de Strasbourg a été inaugurée ce vendredi 18 octobre dans le hall de la résidence Parenthèse, dans le quartier de la Ganzau. Soixante-dix livres neufs sont venus combler le vide des étagères de la bibliothèque en la présence du parrain du bâtiment, l'écrivain Eric Genetet, du PDG de Trianon résidences, Cédric Simonin, et de l'adjointe au maire de Strasbourg, Annick Neff. Si le nom de la résidence, Parenthèse, invite déjà à raconter une histoire, les résidents vont devoir en être les auteurs. 
 

Le livre, c'est le plus bel objet du monde
- Eric Genetet, écrivain et parrain de Parenthèse

 

"Partager les livres, c'est partager la vie"

En plus d'inviter les résidents à la lecture, cette première bibliothèque partagée a pour but de créer du lien social entre les occupants des 24 appartements. Située dans le hall de la résidence, la bibliothèque est mise en valeur par des néons lumineux. "C'est une première pour une résidence privée. Le but est d'échanger les livres, qu'ils passent de main en main", déclare Cédric Simonin. Soucieux de la production locale, Eric Genetet a voulu "aider les libraires et les auteurs" en achetant les premiers livres à la plus petite librairie de Strasbourg, Page 50.

 
Eric Genetet cotoie Philip Roth dans la bibliothèque partagée / © Léna Romanowicz / France 3 Alsace
Eric Genetet cotoie Philip Roth dans la bibliothèque partagée / © Léna Romanowicz / France 3 Alsace


Si pour l'auteur le pari de l'échange de livres est déjà gagné, les avis divergent parmi les nouveaux résidents. "Moi, je suis sceptique", déclare une résidente, avant de lancer la première initiative : "J'ajouterai des livres pour les plus petits." Une chose est sûre, "il faut que ça vive. Ce n'est ni du commerce ni du marketing, ce n'est pas pour la bibliothèque que les résidents ont décidé d'acheter", ajoute Cédric Simonin. D'autres y voient déjà le côté positif, "on va rentrer de l'école, les enfants vont voir les livres, c'est un point positif". Sans oublier le conseil du parrain des lieux : "Il faut entourer les enfants de livres sans leur dire de les lire."

Un parrain écrivain

Si être à la fois parrain d'une résidence et écrivain peut paraître surprenant, Eric Genetet ne regrette rien. Le livre a d'ailleurs poussé Eric Genetet et Cédric Simonin à se rencontrer. Ce dernier lui a donné "carte blanche" dans la sélection des 70 premiers livres de la bibliothèque réalisée par l'atelier La Boiserie à Lingolsheim. "J'ai fait cette sélection à partir des livres qui ont marqué sa vie. En plus j'ai des beaux voisins sur l'étagère, comme Philip Roth", sourit l'auteur d'Un bonheur sans pitié. 

Et pour les futurs résidents, un texte d'Eric Genetet explique, à côté de la bibliothèque et dans l'ascenseur, comment ce projet est né.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Le dépannage de la voiture de gendarmerie

Les + Lus