Strasbourg : toujours sans logements, les migrants installés au parc de la Bergerie doivent faire face à l'hiver

Le campement de fortune installé au parc de la Bergerie à Strasbourg / © C. Munsch/France 3 Alsace
Le campement de fortune installé au parc de la Bergerie à Strasbourg / © C. Munsch/France 3 Alsace

La situation devient critique pour la trentaine de migrants qui vivent dans un camp de fortune installé au parc de la Bergerie dans le quartier de Cronenbourg à Strasbourg.

 

Par MC /CM

Aucune solution n'a pour le moment été trouvée pour la trentaine de migrants du parc de la Bergerie à Strasbourg, qui dorment sous des tentes. Certains ont été déboutés du droit d'asile, d'autres ont des dossiers d'appel en cours, plusieurs ont déjà obtenu le statut de demandeur d'asile leur permettant d'être hébergés.
 
Le campement de fortune des migrants installé dans le parc de la Bergerie / © C. Munsch/France 3 Alsace
Le campement de fortune des migrants installé dans le parc de la Bergerie / © C. Munsch/France 3 Alsace

Mais rien ne se passe ni du côté de la préfecture, ni de l'OFII (office français de l'immigration et de l'intégration), ni de la ville. Et la situation devient critique pour ces personnes venues du Kosovo, de Serbie et d'Albanie, qui se retrouvent dans un dénuement total, et dont certaines sont malades.

Avec des températures descendues jusqu'à moins 4 degrés, la nuit du 24 décembre a été très dure pour la dizaine d'enfants et la vingtaine d'adultes du campement. Ils sont soutenus dans leur démarche par les membres du "Collectif d'ailleurs nous sommes d'ici", qui reviennent tous les matins et sont de plus en plus inquiets.
 
 
Ouvrir un gymnase ce soir pour permettre à ces hommes, femmes et enfants de ne plus dormir dehors, avoir accès à de l'eau potable et des toilettes : une solution d'urgence qui semble simple mais qui n'a pas trouvé d'écho en ce jour de Noël. 

Sur le même sujet

Le dépannage de la voiture de gendarmerie

Les + Lus