Une nouvelle ligne vers Marseille lancée pour renforcer l'attractivité de l'aéroport de Strasbourg

Après un mois de fermeture pour travaux, l'aéroport de Strasbourg-Entzheim retrouve son public et continue ses opérations de séduction pour attirer de nouvelles compagnies et voyageurs. À partir du 2 mai, une ligne "affaire" à destination de Marseille, vient enrichir son offre.

La responsable du pôle aéronautique de l'aéroport de Strasbourg-Entzheim le reconnait sans mal : "En tant qu'aéroport, nous sommes ravis d'accueillir Twin Jet. Une part de notre activité consiste à rechercher de nouvelles compagnies. C'est un processus assez long, dans lequel on les rencontre pour leur présenter les destinations les plus demandées par les personnes qui habitent dans notre zone de chalandise. Ensuite, à nous de les convaincre de venir opérer telle ou telle nouvelle destination."

Toute nouvelle ligne est donc une amélioration de l'offre pour l'aéroport d'Entzheim, même si ce vol Marseille-Strasbourg aller-retour s'adresse à une clientèle d'affaires. Pour ces hommes et ces femmes, ce nouveau service enrichit l'offre de Volotea, qui assure deux allers-retours par semaine entre la cité phocéenne et la capitale alsacienne. Avant le Covid, Air-France transportait tout de même 100.000 passagers par an entre les deux villes.

La compagnie Twin Jet, pour sa part, opère environ 200 vols régionaux hebdomadaires, pour desservir 12 destinations réparties en France, en Allemagne, en Italie et en Suisse.

Quatre allers-retours directs, de 1h40, entre Marseille et Strasbourg 

À partir du 2 mai, la compagnie française propose du lundi au jeudi, un aller-retour Marseille-Strasbourg. Ce sera en début d'après-midi, le lundi et en matinée, le mardi, mercredi, jeudi.

Avec ses 19 places, les vols du beachkraft 1900D s'adressent aux entrepreneurs et à leurs salariés. Parmi les premiers à faire le vol, ce mardi 2 mai, un jeune homme venu à Strasbourg pour quelques jours. "C'est un petit avion, je l'ai trouvé bruyant, ça secoue un peu, mais sinon ça va."

Les vols en pleine journée peuvent surprendre. D'ailleurs, un des premiers Alsaciens à partir pour Marseille, le relève. Il est cogérant d'une PME. "Auparavant, je prenais les vols d'Air France qui partaient le matin tôt et revenait le soir. C'était pratique, maintenant, il faut que je prenne ce décalage en compte dans mon organisation."

Le jeune homme qui vient en stage par contre est ravi : "Arriver en début d'après-midi me convient très bien. Ça permet de visiter la ville."

Parmi les dix premiers passagers marseillais, le responsable commercial de la compagnie française, Vincent Courtois. "Nous répondons à une demande de notre clientèle d'affaires, et si on constate une demande croissante sur les déplacements entre Strasbourg et Marseille, nous pouvons modifier les horaires et les cadences." Ces vols d'affaires seront valables toute l'année.

Le réchauffement climatique modifiera-t-il les vols ?

Mais est-ce bien raisonnable, par le réchauffement climatique qui court, de démultiplier les vols ? "Depuis la fin de la pandémie, les affaires ont repris," argumente Vincent Courtois "il faut donc répondre à la demande, et cet avion est mu par turbopropulseur et non par réacteur, ce qui réduit ses émissions de carbone." 

De son côté, Martine Sahl, la responsable du pôle aéronautique de l'aéroport, ne constate pas de baisse de clientèle, par rapport à une volonté de moins prendre l'avion. "Pour l'instant, on ne ressent pas cette baisse de la demande. L'aéroport a été fermé pour des travaux de réfection de la piste pendant un mois, et a rouvert le 15 avril dernier. On a vu un grand nombre de passagers revenir dès la réouverture des vols, notamment sur les destinations saisonnières."

Cependant, d'ici à quelques années, le réchauffement climatique pourrait bien impacter les vols saisonniers. Des destinations comme Djerba, Corfou, Tunis, Agadir, Palma, Séville ou Athènes, proposées actuellement au départ de Strasbourg, entre le printemps et l'automne, pourraient être modifiées. "C'est une question que les compagnies étudient et c'est une évolution que l'on risque de voir dans les prochaines années. Il y aura une nouvelle saisonnalité et des destinations que nous proposons actuellement en été, nous les proposerons peut-être en hiver."

Pour l'heure, deux nouvelles destinations vont être proposées à partir de Strasbourg : Agadir, par la compagnie Ryanair qui est revenue à Strasbourg en novembre 2022 et Faro au Portugal, à partir du mois de juin.